Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Diarrhées : des tueuses qui menacent toujours

Plus de deux  millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, dans le monde, des suites de diarrhées. Or ces infections pourraient, dans la plupart des cas, être prévenues par des mesures d’hygiène toutes simples. Si le mal est déjà fait, elles peuvent facilement être traitées. A condition de les prendre en charge rapidement.

Même modérée, toute diarrhée est potentiellement grave,  parce qu'elle entraîne une déshydratation.   Le signe qui ne trompe pas, c’est l'émission d'au moins trois selles liquides ou molles par jour. Des vomissements peuvent aussi leur être associés.

 A savoir absolument : dès que l'enfant commence à se vider, il faut agir très vite pour compenser ses pertes. Un enfant agité et assoiffé est déjà légèrement déshydraté.  Et la déshydratation s'aggrave lorsque son pouls devient rapide, que ses yeux se creusent et que ses urines sont concentrées, et foncées. Enfin lorsqu’apparaissent somnolence ou angoisse, c’est qu’elle est gravissime. Et tout cela va très vite. Souvent, en une heure et demie tout est dit…

 Le pouls est alors rapide est faible, les yeux très creux. L’enfant n'urine plus et, pour le réhydrater, il faut utiliser les sels de réhydratation orale. Peu coûteux, ils sont disponibles partout. Et vous devriez toujours en avoir à la maison. Mais en plus de cette réhydratation, l'enfant doit  manger. Sinon, la dénutrition s'installe et aggrave son état. Et surtout, prenez conseil auprès des agents de santé près de chez vous. Ils vous indiqueront dans le détail la marche à suivre.

www.destinationsant e.com