Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Le Sénateur Barak Obama gagne l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre 2008.  Par Djimé Adoum, tchadnews.info
C'est un moment historique pour les Etats-Unis et peut-être pour le monde entier.  Pour la première fois dans l'histoire des Etats-Unis d'Amérique, un noir a gagné l'investiture démocrate pour la Maison Blanche.  Au total, 2118 délégués sont requis pour sécuriser l'investiture démocrate pour la présidentielle.  Le candidat Obama a obtenu 2156 délégués contre 1923 délégués pour le Sénateur Hillary Clinton. 

Selon les règles du jeu électoral, l'investiture revient au candidat qui aquiert le nombre requis de délégués,  peu importe le taux du vote populaire.  Cependant. et selon certaines hypothèses, le Sénateur Clinton aurait accumulé 18 million de voix populaires, légèrement plus élévé que celui du Sénateur Obama. 

Les barons du Parti démocratique auraient aimé mettre fin à l'intrensigence du Sénateur Clinton lors de sa déclaration mais elle n'a pas encore dit son dernier mot.  Elle s'est abstenue de se prononcer sur son retrait mais elle a tout de même indiqué sa disponibilité de tout mettre en oeuvre pour faire triompher son parti.

Hillary Clinton a réfusé de reconnaitre la victoire du sénateur Barak Obama mardi soir mais selon toute vraisemblance cela ne tarderait pas à venir dans les tous prochains jours.  Sa déclaration a exhiliré ses supporters qui ont aussi chanté "Denver, Denver, Denver" allusion à la convention des démocrates en aout au Colorado.  Les analystes conviennent que Hilary Clinton et ses supporters ne se sont pas montrés pressés pour laisser le terrain à Barak Obama. 

Certains estiment que l'ex-première dame aurait perdu une très belle occasion pour s'élever au dessus de la mêlée.  Pour d'autres, ces moments historiques ne viennent pas souvent.  Les jours à venir nous dirons plus sur la disponibilité de l'équipe de l'ex-première dame de joindre les rangs du premier noir investi pour porter le flambeau des démocrates contre le républicain Johnn McCain.

Wait and see!