Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

POSITION FRANCAISE? : « immigration = islamisation »

 

Quant à l'UMP, en régularisant les clandestins ( Cachan, les 7 000 familles d'enfants scolarisés, Lille etc.) elle démontre une fois de plus qu'elle se situe dans le camp de l'anti-France.

Pour 1 clandestin régularisé créateur de richesse dans une entreprise, 3 membres (moyenne) de sa famille importés par le regroupement familial à la charge des contribuables français ( scolarité pour 1 enfant: 7500 euros/an, SS, logement, allocations etc...). Plus 1 chômeur français , ne pouvant rivaliser avec des forcats travaillant 15 heures par jour pour le Smic...

 

REACTION DU PROFESSEUR EL HADJ HAMIDOU DIALLO.

Cette analyse est juste. Elle est seulement partielle et partiale. Il faudrait pour comprendre « l’aisance » actuelle de la France, retourner à l’ère de l’accumulation primitive du capital, plus précisément, lors du commerce triangulaire : France-afrique-nouveau continent, les amériques.

Tous les produits de pacotille de l’industrie française naissante et vacillante déversés sur un continent trébuchant du fait de son intégration forcée dans une économie coloniale au profit exclusif de la mère patrie, la France.

250 millions de bras valides arrachés à l’Afrique pour le développement commercial de l’Europe et le développement des plantations de l’amérique.

Puis viennent les deux grandes guerre où une France battue, violée et humiliée dans son corps et dans sa chair, courbée sous le joug du colonialisme allemand, se précipite hors de ses frontières, en quête du soutien de l’Afrique.

Puis rebelote, une France toujours empêtrée dans ses folies d’expansion coloniale, qui à  Dien bien phû  reçoit une gifle cinglante d’un peuple armé de bambous face à des armes sophistiquées.

C’est cette France aujourd’hui, qui a perdu ses couleurs de 1789, qui ne voit plus arriver «  le jour de la gloire », que n’embrassent plus ni art, ni culture, ni technique, ni science, une France dans l’ombre de sa grandeur qui porte à sa tête un fils d’émigré, c’est cette France qui accuse les africains d’ôter le pain de la bouche des français !

Frères africains, frères du monde, hommes de bien non Français, je vous en prie, laissez la France aux Français. La France, la Grande France que nos ancêtres glorifiaient en tant que «  gaulois » aux pieds des baobabs, n’existe plus. C’est une France qui se lasse et se prélasse sur son glorieux passé qui est en place, son avenir est dans son rétroviseur. C’est une barque à la dérive où il ne fera pas bon être quand le monde de l’épanouissement sonnera la levée des boucliers.


Professeur El Hadj Hamidou Diallo