Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Eufor : de la sinécure aux scénarios d'ingérence
 
Il n'est plus un secret, les djandjawids se sont volatilisés. Où ? Cherchons encore. Mais n'allons pas le demander aux forces alliées de Deby sous couvert de l'Eufor. En attendant et pour faire semblant d'être utile sur le terrain, on en vient presque au réel de la mission. Initier des scénarios de patrouilles à l'Est du Tchad, seul stratagème pour paraître agressés et se positionner. Les éléments de l'Eufor dans la région ont un but et tout le monde le sait. Arriver à démanteler le régime de Hassan El Béchir et servir de paravent à Idriss Deby. Les hommes en treillis de l'Europe affectés déjà par une sorte sinécure qui ne dit pas son nom, laissent classiquement entrevoir un plan, le vrai d'un complot au centre duquel le Tchad contre le Soudan. On dit déjà dans les colonnes : L'Eufor fait la police à l'Est du Tchad. Pas besoin de se casser la tête pour comprendre. En vertu de quoi et pour quelle raison, l'Eufor outre passe ses limites ? Faire trois mois sur le terrain pour repérer trois djandjawids, il y a de quoi interpeller le contribuable européen. Une véritable sinécure.
Le Darfour et ses djandjawids ce fut le SOS galvaniseur des consciences et on ne le dira jamais assez, l'aspect visible de l'iceberg. Ce qui serait aussi surprenant pour le contribuable européen, c'est de découvrir qu'entre la vérité d'une mission et la réaction des soldats sur le terrain, il y a bien contradictions. Fini le temps d'un tourisme au nom du Darfour. Loin de leurs familles, les hommes blancs au secours des « noirs d’Afrique » sont fatigués du soleil.. Ils commencent à se douter de la pertinence d'une cause, du mobil de leur présence. Qu'on leur dise la vérité.

En attendant et pour ceux qui l’ont aisément compris, les attaques d'Om-dourmane par des rebelles dits du Darfour, la police à l'Est du Tchad remuent bien les méninges. N'est ce pas le début du commencement de la vraie mission de l’Eufor ?

Adiwa Malco / SP