Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Les rébelles du Mouvement pour la Justice et l’Egalité (MJE) qui ont attaqué Oumdourman le samedi dernier, sont mise en déroute,  égarés et éparpillés comme le sable dans le désert  un peu partout au Soudan.
Le Dr  Khalil Ibrahim,  pour sa part est totalement  déboussolé et erre dans un vaste et immense territoire dans le  Darfour où d’après certaines fiables, son télèphone satéllitaire a été récupéré par l’armée régulière soudanaise dans lequel, on y a trouvé les numéros de contacts d’Idriss Deby, Daoussa Deby, Mahamat Ali Abdallah et de plusieurs autres dignitaires du régime tchadien. Preuve de plus en plus irréfutable de l’implication directe et engagée du pouvoir de Ndjaména dans sa conspiration internationale contre le régime de Oumar Hassane El-Bechir.

Sa tête est mise à prix moyennant  250.000  dollars.Du coup, tout le peuple est motivé et mobilisé pour le retrouver et le remettre dans les mains des autorités soudanaises.

Le Dr Khalil Ibrahim, considéré comme l’un des chefs rébelles du Darfour le plus proche allié à Deby, bénéficie en outre d’un indéfectible soutien de Ndjaména pour mener à bien ses objectifs insurectionnels et irrédentistes contre le Gouvernement soudanais.

Aujourd’hui, sa défaite militaire, hante les esprits de ses protecteurs Tchadiens et occidentaux qui, font de lui un fil conducteur pour déstabiliser Khartoum afin de mettre la main sur ses ressources économiques.

Justement, ce qui explique l’engouement médiatique de la presse occidentale sur l’arrestation de l’éminence grise soudanaise et islamiste  Hassane El-tourabi, interpelllé puis relaxé  à moins de 24heures.

Nul ne peut comprendre l’ambivalence  de la France et de l’occident en général,  lesquels  d’un côté,  disent lutter  contre la montée de l’extrêmisme islamique et cible le Soudan et de l’autre, sont les premiers à voler au secours d’un chef islamiste appartenant à l’opposition soudanaise.

On est en droit de se demander quelles sont les motivations réelles de la France et de l’occident dans leurs soutiens multiformes aux mouvements d’opposition armée hostiles au Soudan ?
Si les occidentaux cherchent  à soutenir les Darfouri; ils doivent le faire sans des démarches occultes et inavouées,mais, plutôt oeuvrer pour la paix et la cohésion du Soudan, garantissant ainsi les intérêts de tous de façon juste et équitable.

 

Par Makaila Nguebla