Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Le Soudan, le plus vaste pays d'Afrique regorge de ressources minérales mais, contrairement aux monarchies du golfe n'accepte pas la tutelle américaine, c'est pourquoi Washington tente, depuis des décennies, d'imposer sa tutelle dans le pays.

Les scénarios les plus divers ont été expérimentés dans l'indifférence de l'opinion internationale car Khartoum a mauvaise presse. Reagan a pu ainsi, sous prétexte d'attaquer Al Qaida, bombarder une usine pharmaceutique et tuer des civils sans provoquer de grandes réactions.

Bush lui a le phantasme de faire éclater le Soudan en petites entités qu'il croit pouvoir ainsi contrôler.

Son administration a donc financé tous les mouvements sécessionnistes possibles, de Port Soudan a Juba, en passant bien sur par le Darfour.

Ce sont les Américains qui sont présents dans le pétrole au Tchad, on ne dit pas assez que des troupes américaines sont stationnées au Sud du Tchad, il n'y a pas que l'ONU, l'UA et l'Eufor !

Depuis l'arrivée de Sarkozy, la France accepte sans gloire le leadership américain et soutient les initiatives les plus abracadabrantes, oubliant la position juste qu'elle avait soutenu lors de l'invasion de l'Irak. Bush a publiquement félicité Sarkozy d'avoir maintenu Deby au pouvoir lors de la dernière attaque rebelle. Comme on le dit au Quai d'Orsay : nous sommes devenus les caniches des américains.

Bien entendu Sarko ne pouvait pas laisser de côté son nouvel ami Kadhafi.

Sur demande expresse de la France, des armes et carburant sont donc arrivés directement pour le MJE, transporté de Koufra vers Am Djaress.

.

Dans ce bouillon saumâtre ou se combine l'inculture historique, l'arrogance impérialiste et les intérêts financiers, Deby trouve naturellement un terreau favorable.

Ne possédant aucun soutien au Tchad, se méfiant à juste titre de tout le monde, il ne vit plus qu'entouré de mercenaires et il a tout intérêt à ce que le Tchad soit occupé par des puissances étrangères. Elles le maintiennent au pouvoir et, lorsque c'est nécessaire, il fomente un coup comme l'Arche de Zoé pour tout mettre sur le dos des étrangers.

Deby a un réservoir horrible et inépuisable qu'il puise parmi les enfants soudanais réfugiés dans les camps des deux côtés de la frontière

Ces enfants soldats constituent l'essentiel des troupes du MJE, cette milice anti soudanaise que Deby a enfanté de toutes pièces.

Voici ce que dit « Le Monde » du Dr Khalil : Membre du sous-groupe Kobe, appartenant à l'ethnie des Zaghawa dont fait partie le président tchadien, Idriss Déby, Khalil Ibrahim s'est trouvé chez lui à N'Djamena au cours des années écoulées, où il habitait une villa obligeamment prêtée par un demi-frère de Déby. Grâce en partie à l'appui tchadien, en plus des sources de financement émanant de la galaxie islamiste soudanaise, son mouvement a pu s'équiper et recruter, en particulier dans les camps de réfugiés darfouriens au Tchad. En échange, le JEM faisait le coup de feu pour protéger M. Déby des attaques menées par les rebelles tchadiens.

S'il n'est pas particulièrement sympathique, Dr Khalil est intelligent et rusé, sinon il ne serait plus en vie, même son ami du moment, Deby, a plusieurs fois tenté de le liquider.

Un homme doté d'un tel instinct de survie ne peut pas faire confiance au tyran.

Certes il s'est auto persuadé d'avoir plus de pouvoir et d'influence au Soudan qu'il n'en avait réellement mais il a été convaincu qu'il ne risquait rien par des personnes infiniment plus puissantes que Deby.

Il s'est cru invincible quand il a vu qu'une base militaire spéciale avait été créée pour lui à Adé.

Sur celle ci il a pu se rendre compte qu'il avait un soutien actif de l'armée française et de l'Eufor, mais c'est de Washington que lui sont venues les assurances les plus fortes et qu'il a eu le malheur de croire.

Sur prés de 1000 km, le MJE a progressé en territoire soudanais sans se faire prendre. C'est tout simplement parce qu'il a été guidé par satellite au mètre prés par les américains.

Les assaillants ont été repérés dés jeudi par les Soudanais, non seulement les américains n'ont rien dit mais ils ont fait croire au Dr Khalil qu'il disposait vraiment de soutiens importants au sein de la population et de l'armée soudanaise.

Le MJE a été berné comme les Français, qui étaient tellement persuadés que Dr Khalil allait l'emporter, qu'ils ont mis 24 heures pour condamner avec l'hypocrisie diplomatique habituelle, l'attaque du MJE alors que les Américains ont été beaucoup plus rapides, et pour cause, ils savaient !

.

Washington ne perd pas grand chose dans ce bourbier : Béchir en sort affaibli et c'est la France qui portera le chapeau de l'occupant colonial borné et agressif ( ce qu'elle est par ailleurs sous le règne Sarkozy).

Aucun responsable français ne tire de leçons réalistes de la situation, ces butors continuent de soutenir Deby et se montrent satisfaits de leurs erreurs. Tant pis pour eux.

.

Pour l'opposition la situation se présente relativement bien. Deby a jeté une très grande partie de ses forces et de son argent dans cette folle équipée. Il doit maintenant faire face à un puissant voisin très en colère et il ne peut compter que sur des mercenaires pour le protéger.

Les opposants/businessmen avaient déjà largement fait la preuve qu'ils étaient incapables de chasser Deby. Ils démontrent maintenant clairement qu'ils ne peuvent pas protéger le Soudan, leur généreux parrain, des menaces du MJE. 

Leur incompétence est enfin reconnue par Khartoum qui va certainement les laisser tomber. Sans troupes, sans idéal,  sans argent et sans logistique, leur cas est réglé, ce qui est une bonne chose car ils ne sont que de petits Deby en puissance.

.

Pendant ce temps l'opposition patriote, démocratique et sincère continue sa mise en place avec discrétion et méthode.

Le peuple tchadien va bientôt entendre parler de nous et nous voir en action.

.

anr.tchad@gmail.com.