Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

 

Les réfugiés Tchadiens de Maltam sont victimes de kidnapping et d’enlévements des autorités tchadiennes.

En éffet, il y a à peine  cinq (5) jours, de connivence avec la police camerounaise, le colonel Chaïbo Ismaïl, Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS)  rédoutable police politique du régime de Ndjaména, a procédé aux arrestations de six (6) réfugiés Tchadiens se trouvant dans les camps de Maltam.

Ils étaient aussitôt tranférés sur Ndjaména, parmi eux,  M.Abdoulaye Mbodou  a été griévement blessé par balle.

Il convient de signaler aussi que par le passé, dans les années 1991/93, le régime d’Idriss Deby, avait ex-filtré, une centaine d’opposants Tchadiens, au Cameroun, Nigeria et au Niger qui ont été conduits à des destinations inconnues.

Depuis son accession au pouvoir, Idriss Deby reste un dirigeant le plus oppresseur du monde. Plusieurs personnes  ont été arrêtées sans motif et personne ne sait leurs lieux de détentions.

Aujourd’hui, les Tchadiens fuient en masse leur pays pour se réfugier au Cameroun, et même là, ils sont traqués par les agents de renseignements de Deby, qui les arrêtent de façon extra-judiciaire.

Les rébelles du Darfour notamment les Toro boro, commettent des pires violences et sément  les désolations dans les familles tchadiennes, les filles sont violées dans l’impunité.

Jamais, au Tchad, le peuple n’a subi une telle astrocité et de violences, les Tchadiens sont humiliés chez eux devant leurs femmes et épouses.S’ils arrivent à quitter le Tchad, ils ne sont non plus en sécurité.

A cause de cette situation, que cinquante généraux de l’armée tchadienne, qui ont dénoncé le caractère barbare du régime, ont été détenus sans que leurs familles ne connaissent où ils se trouvent.

Devant cette situation grave, nous lançons un appel pressant à l’endroit des toutes les organisations de défense des droits d’Afrique, d’Europe et du monde de prendre leurs responsabilités et d’intervenir rapidement pour voler au secours des citoyens Tchadiens qui subissent une répression aveugle du régime de Ndjaména.

Nous demandons également à la France de ne plus apporter son soutien militaire, politique et diplomatique à Idriss Deby, criminel et dictateur.

 

Par Chakila Mahamat Yoskomi.
 chikila13@yahoo.fr