Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

LE PAYS  DE L’ONCLE DEBY,

 

Tel est la devise des frères ERDIMI.

 Ils sont connus grâce à qui l’on sait. Ils se sont rendus célèbres grâce à qui l’on sait.Ils se sont enrichis...Aujourd’hui, ils sortent l’épée, non sans moins d’interrogations, c’est le glaive, qu’ils sortent, l’artillerie lourde .Au nom du pauvre peuple Tchadien qui croule sous la chaleur que leur fait subir dame nature. Sauve qui peut…



Mais toujours contre le tonton. Il n’ y a pas pire que les querelles familiales.

 

PAUVRE, et oui, pauvre peuple tchadien, qui n’a pas de garages souterrains comme naguère, ses frères jumeaux, qui n’a pas de villas à 50 millions comme nos jumeaux nationaux.

Gémellité quand tu nous tiens.

Pour parler sérieux, nos frères également, feraient mieux de revenir au bercail et conseiller le cher tonton car, le navire coule pour toute la communauté et la moindre absolution sera difficile.

Si l’on doit juger le tonton, ce serait toute la famille y compris les neveux influents à l’heure époque, toute la communauté, tout le système. Et Oui, Mahamat Ali Abdallah ne pourrait être le seul à être jugé. Il fait partie d’un système. Une commission pardon et vérité en quelque sorte.

Comme je l’ai vu dans un article sur le site de Makaïla NGUEBLA, le TCHAD n’est pas une nation. Il est composé de plusieurs communautés diverses et disparates. Culturellement différentes, et l’on ne pourrait faire l’économie de crever l’abcès en pointant certains qui pensent en être les propriétaires par la kalach. La danse des canards en permanence, arrivée des rebelles, pillage, éléments incontrôlés, meurtres, règlements de comptes, promesses d’unité et  enrichissement, vidage du trésor public à  l’ultime bataille et trois petits tours et puis s’en vont… Le règne de la kalachnikov où ce géni n’a pu venir contempler le triomphe de son joujou inventé.

Pauvre famille mise en avant par personnes interposées et victime de représailles pour cause d’être resté auprès du tonton ! Du sang que du sang.

Quel cynisme de s’être accommodés des crimes, pillages, mauvaise gouvernance et tiens donc, ne pas s’en apercevoir sans discontinuer pendant 15 ans.

Le peuple ne demande pas aux rebelles de l’aider, car il est déjà agonisant mais plutôt de faire son mea culpa.30 ans c’est énorme. C’est ainsi que le TCHAD avancera. Le TCHAD en a marre de ces rebelles qui tuent, pillent, détruisent vont et reviennent, dilapident en son nom.

 

Retroussons les manches et au travail, la démocratie ne s’obtient jamais par les armes, c’est plutôt la révolution. Mais les enfants de la révolution se dévorent ensuite, l’exemple pratique nous en a été donné, pas plus tard qu’en février. La coalition a été incapable de trouver un lecteur pour communiqué !

La démocratie se fera par l’éducation des masses à partir de notre terreau culturel.

Tonton n’est pas pressé de céder les rênes, les jeunes impatients de s’emparer du trône, les opposants ne se comprennent plus, les marchands de rêve prospèrent, et les braves gens méconnaissables et calomniés. Amenons tout ce monde à la responsabilité et à la raison.

Ragots par ci, ragots par là…                

 

VIVE LE TCHAD !

 

DAROCHA

chaisette@yahoo.fr