Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

« Malgré les soutiens extérieurs, le Tchad n’est pas en mesure de gérer les complexités d’une économie de plus en plus dominée par le pétrole. Trop d’argent reste en dehors des mécanismes de transparence mis en place lors de l’élaboration du projet », souligne l’Américain Ian Gary, membre de Catholic Relief Services et animateur de la campagne internationale Publiez ce que vous payez, dans un nouveau rapport rendu public début mars, Le pétrole au Tchad : miracle ou mirage ?. Si les industries extractives sont particulièrement visées lorsqu’on parle détournements et corruption, elles sont loin d’être les seules concernées.

Tous les secteurs sont touchés, et la question ne regarde pas uniquement les associations militantes et les gouvernements, mais aussi le secteur privé et, plus généralement, la société dans son ensemble : « Laisser se développer un climat de corruption et d’extorsion conduit l’économie d’un pays au chaos », souligne Philippe Montigny, président du groupe de travail du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) sur la prévention de la corruption. « La corruption, poursuit-il, touche plus ou moins toutes les régions du globe. Mais elle est particulièrement désastreuse dans les pays les plus pauvres. C’est une véritable hémorragie sur un corps affaibli, les ressources détournées n’étant jamais investies dans le pays. Et ce sont les citoyens les plus démunis du pays qui en pâtissent le plus : infrastructures non construites, marchés publics emportés sur des critères autres que de qualité, prix à l’importation renchéris par les prélèvements indus en douane… »
Source: MFI-hebdo