Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Makaila

 




















REPUBLIQUE DU TCHAD                                                                                     LIBERTE - EGALITE - JUSTICE


ALLIANCE DES DEMOCRATES RESISTANTS (ADR)

PRESIDENCE

N° 014/P/ADR/08

                          

              COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Consternée par le comportement barbare sinon criminel d’une certaine force de sécurité en l’occurrence la gendarmerie de Moundou, tout en condamnant avec la dernière énergie cet odieux massacre, l’Alliance des démocrates résistants, manifestant son amitié et sa compassion avec les familles endeuillées et ceux aux chevets de leurs progénitures à l’hôpital, remarque une fois de plus, l’absence de condamnation venant de la classe politique tchadienne qui en apparence l’assassinat si ce n’est l’exécution de quatre jeunes et une soixantaine de blessés tous collégiens et lycéens par des forces dites de sécurités à Moundou dans la région du Logone le 23 et 24 avril dernier est loin de leur préoccupation de l’heure, à savoir, l’éventualité d’entrée au nouveau  gouvernement.
Trop c’est trop, Le régime du Général Deby démontre, à l’adresse de l’opinion publique, une fois de plus sa capacité de réduire au silence toute contestation fut-elle pacifique.  Ce qui laisse croire que là ou ont commencé par assassiner des jeunes sans défense, le pire est reste à venir.

 
L’Alliance des démocrates résistants en appelle aux instances internationales pour qu’immédiatement la lumière soit faite sur cet horrible massacre et en tirés des conclusions. Ce massacre qui peut leur paraître anodin,  est en réalité le commencement d’un processus de terreur dans la région méridionale du Tchad déjà meurtrie par les politiques de prédations, d’intimidations et de massacres à grande échelle commisses sous l’ère Deby et ses prédécesseurs

                                                                         Fait le 29 avril 2008

                                                                    Le Président par intérim de L’ADR

                                                                             Mr Néné EHEMIR TORNA