Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila


L’ANT  se renforce un peu dans l’Est. Depuis deux jours une centaine de véhicules sont partis rejoindre Abéché.

Ce chiffre est totalement insuffisant pour attaquer frontalement la rébellion.

En fait, faute de mieux, il s’agit pour Deby de harceler quelques positions ennemies, de reculer ensuite en espérant se voir prêter main forte par les forces d’occupation coloniale et engager ainsi l’opposition dans un piége.

La stratégie de communication du tyran est transparente : montrer qu’il a pratiqué une ouverture que l’opposition armée a rejetée.

Le tyran croit qu’il a donné à l’opinion internationale un signe d’ouverture en accueillant quelques transfuges de l’opposition alimentaire chez lui.

Il désire en plus montrer que les rebelles sont des fauteurs de trouble et qu’il est non seulement un « homme de dialogue » mais le seul rempart contre la «  mouvance islamiste », car c’est ainsi qu’il présente l’opposition.

Deby a seulement oublié que le sort d’Ibni n’est toujours pas éclairci et que cette tâche sanglante le souillera à jamais. Les critiques de Yorongar, celles de Kekzabo ainsi que de l’ensemble du peuple Tchadien montrent bien que le nouveau gouvernement n’a rien changé.

 Le tyran concentre tous les pouvoirs dans ses mains et l’arrivée de quatre otages consentants dans on gouvernement n’est que de la poudre aux yeux.

Il n’existe aucune liberté au Tchad et Deby n’est pas un Président légitime aux yeux du peuple.

L’éternelle renaissance de la rébellion montre qu’elle possède une réelle assise populaire.

Il convient donc de donner une réalité présentable et crédible à ce besoin du peuple.   

L’émergence de l’Union Militaire Intégrée est en train de donner, enfin, un visage présentable à l’opposition. Les réaction hystériques et ordurières, de ci de la, sont de peu d’importance, on ne jette des pierres qu’aux arbres qui sont chargés de fruits !

Désormais, et on comprend la colère des opposants/businessmen, il existe une opposition patriote, démocratique et sincère.

Elle travaille à finir son programme qui sera publié dans les prochaines semaines.

Cela change complètement la donne tant sur le plan interne que sur le plan externe.

 Du côté tchadien, pour la première fois, toutes les composantes populaires sont unies dans le but de renverser le tyran.

Les difficultés sont évidemment immenses mais l’espoir est désormais possible.

A l’extérieur du Tchad, certaines Autorités Internationales sont ravies de constater l’émergence d’une opposition qui veut le bien du pays et qui est capable de réfléchir.

Les travaux préparatoires à la période de transition démocratiques ont été remis à de hauts responsables. Un dialogue s’est établi qui permettra de faire cheminer nos idées et il sera bien difficile, ensuite, de ramener l’opposition à un ramassis de barbus fondamentalistes.
Est ce que tout cela sera suffisant pour renverser le tyran ?

Sans doute pas immédiatement car il est prêt à verser le sang avec férocité et le pillage de l’Etat lui assure le soutien de mercenaires bien armés. Mais surtout le Tchad est occupé par des forces d’occupation coloniales qui disposent d’une force de frappe sans égale.

Il convient donc de mener un combat sur tous les fronts.

Sur le terrain Deby ne doit être en sécurité nulle part, le harcèlement doit l’épuiser jour après jour.

Le dictateur n’est plus aussi fort qu’avant, deux fois déjà son pouvoir a vacillé presque totalement. Il est probable qu’il ne résistera pas à une autre poussée puissante et bien coordonnée.

L’UMI se prépare à diverses actions dans les semaines à venir. Elle se prépare dans le silence et la discrétion car il n’est pas utile de laisser le monstre connaître nos plans à l’avance.

Mais il faut aussi gagner la bataille de l’opinion publique internationale afin que les forces d’occupation coloniale cessent de soutenir deby.

Pour cela les rencontres à haut niveau, la remise de dossiers crédibles et, avant tout, l’émergence d’hommes neufs, compétents et intègres apparaît comme la priorité.

Tout cela est compliqué, lent à mettre en place mais le mouvement est lancé depuis de longs mois. L’émergence de l’Union Militaire Intégrée a constitué une surprise.

Deby avait tellement infiltré son opposition alimentaire qu’il était au courant de tout et méprisait celle ci. Désormais il se demande ce qui va se passer.

Les semaines à venir seront sans doute riches en surprises !

.

anr.tchad@gmail.com