Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila


J'ai été très intéressé par la réaction de Mlle Coumakoye suite à un article sur l'ancien PM du Tchad, Mr Kassire Coumakoye.
J'en profite pour dire à la soeur que Mr. Coumakoye est une grande figure politique tchadienne, donc il devrait accepter des critiques en tout genre de la part de ses cocitoyens.
Ce que Kassire, Allami et beaucoup d'autres hommes politiques tchadiens ont su sûrement bien le faire.
 
Mr Allami serait certainement de loin la cible favorite pour ne pas dire facile, mais il a toujours su garder sa "carapace" d'homme politique et essayer à sa maniere de fermer les yeux devant ces critiques souvent bien fondees et, passant pour etre très espiègle, il le laisse le soin à d'autres, generalement maladroits, amateurs, voire faibles d'esprit de le faire à sa place.
 
Je ne pourrais m'empêcher de critiquer, non seulement Mr Coumakoye, mais aussi les supporters et soit disant anciens amis de Mr Ibni Oumar Mahamat Saleh, quelle honte, ils se sont rendus complices d'un crime avec ce silence inoui.
Je profite de l'occasion pour apporter mon soutien et prières a la famille Ibni Oumar, surtout au courageux frère Hicham que j'ai eu la chance de le rencontrer et connaitre, ne serait-ce d'une façon assez brève en France.

Bien que je passe pour avoir un grand respect pour Mr Coumakoye, je ne saurais être en mesure de pleurer ou juste regretter son depart et celui des certains membres indélicats de son gouvernement, car ils n'ont pas empêché ce crime et ont manqué à l'appel et pleurs, plus precisement ceux des jeunes de la Diaspora Tchadienne pour porter aide, lumière et si possible assistance: assistance à Mr Ibni en danger !
Dans un pays meurti comme le nôtre, les « leaders » devraient être notés et acceptés les critiques de la part de leurs jeunes frères et soeurs. Drastique ? Peut-être. Mais accepter la critique est sûrement la qualité la plus difficile à développer dans un pays comme le Tchad. C'est en même temps la meilleure manière de grandir et de transcender nos faiblesses. Inviter à la critique constructive est une démarche courageuse. Attention toutefois à ne pas utiliser cette technique pour s'entendre complimenter et satisfaire un ego mis à mal ! C'est la meilleure manière de souffrir.
 
HISSEIN GALMAI
HGALMAI@YAHOO.COM