Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Depuis deux semaines, une équipe envoyée par Deby stationne à Abéché, soit disant pour entamer des pourparlers de réconciliation. En réalité ils distribuent des mallettes de billets   (sans oublier d’en garder la majeure partie pour eux même) à qui veut bien les prendre et annoncer qu’il rejoint Deby.

Pour le moment la pêche n’est pas bonne du tout, personne en effet ne veut se rallier.

L’attitude obscène et horrible du monstre est telle, la méchanceté dont il fait preuve est tellement abominable que plus personne n’en veut.

D’ailleurs l’atmosphère de fin de règne est tellement perceptible à N’Djaména qu’on voit arriver à Khartoum toute une volée de politiciens de seconde zone qui se déclarent maintenant opposants à Deby !

Il s’agit des rats habituels qui quittent un navire en perdition, on ne doit leur accorder aucune importance.

.

En revanche les terribles épreuves qui sont infligées à notre pays sont en train de faire émerger une Union Militaire Intégrée.

Cette union, et ce commandement commun, regroupe toutes les composantes tchadiennes sur l’ensemble du territoire.

Bien sur tout le monde aimerait une belle conférence de paix inclusive de tous les partis en présence mais l’attitude de Deby montre que cela est impossible.

Le monstre a perdu la raison, il ne se nourrit que de la misère du peuple, il a atteint un stade de folie sanguinaire et cupide ou plus rien ne l’atteint.

Son délire paranoïaque et éthylique ne peut pas être guéri.

.

Il n’existe plus, hélas, de moyens pacifiques de traiter avec Deby.

L’ANR déclare très clairement qu’elle se situe dans l’opposition globale et frontale avec le dictateur.

Tout le monde doit comprendre qu’il est totalement illusoire de vouloir négocier avec Deby.

Il ne comprenait déjà que le langage de la force, il est maintenant devenu fou, il ne faut pas craindre de le dire.

C’est seulement après on départ que nous pourrons entreprendre la reconstruction démocratique de notre pays.

.

Tchadiennes, Tchadiens, vous pouvez tous constater l’horreur dans lequel le pays est plongé.

La peine dans laquelle nous nous débattons est indicible, seule la révolte peut nous sauver.

Lorsque bientôt, nous pourrons annoncer la marche en avant de  l’Union Militaire Commune, nous vous demandons de bien vouloir nous aider de toutes vos forces.

Il y va de l’avenir de notre pays et de nos enfants.

.

Tchadiennes, Tchadiens, rejoignez l’ANR, le parti du renouveau !

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com