Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

 



Le représentant de l'Ufdd France (Union de forces pour la démocratie et le développement), de passage à Dakar, a organisé une conférence de presse au siège de la Raddho pour dénoncer le régime d'Idriss Déby, et expliquer les objectifs visés par son parti.

Le représentant de l'Ufdd/France, M. Mansour Abass, profitant de sa tournée en Afrique, a choisi le Sénégal qu'il considère comme un lieu phare de la culture et de la civilisation, avec le poids du président Wade dans l'Union africaine, pour demander une médiation, afin que la paix et la stabilité reviennent au Tchad. Et de dire merci à maître Abdoulaye Wade ; « parce que nous avons besoin de paix, et lui prône la paix », se réjouit-il. « En effet, après plus de quarante années de guerre, il trouve qu'il est temps que le président actuel quitte le pouvoir ; parce que depuis le premier Décembre 1990, date à laquelle il a accédé au pouvoir après un coup d'Etat, aidé par les rebelles soudanais qui continuent de semer a terreur dans ce pays, il n'a fait qu'aggraver le drame tchadien », déplore-t-il. Considérant que ce dernier a échoué sur tous les plans, que sont l'économie, avec la violation du pacte signé avec la Banque mondiale, avec la suppression du fonds pétrolier destiné aux générations futures ; la politique, avec le bâillonnement des partis politiques, des syndicats et des droits de l'Homme. Pour mettre fin à cette dictature, une organisation politico-militaire a été créée, qui porte le nom de l'Ufdd ; elle a pour but d'instaurer un régime démocratique, avec des élections transparentes ; ce qui, selon lui, est impossible avec Déby qui a pris le pays en otage, « et qui est prêt à le brûler pour se maintenir au pouvoir ». L'objectif, à l'en croire, n'est pas la prise du pouvoir ; mais de lutter pour instaurer la paix, la démocratie et la stabilité dans le pays. Il accuse la France de soutenir le régime de Déby ; la France qui n'a jamais rien fait pour la paix. « Malgré la coopération qui lie les deux pays depuis 1976, la France n'a jamais appliqué l'accord, trois gouvernements sont tombés, et c'est la première fois qu'elle l'applique », déplore-t-il. « Et la Grâce présidentielle, accordée aux « bandits » de l'Arche de Zoé qui voulaient enlever des enfants Tchadiens, est largement suffisante pour étayer cette thèse », conclut-il.

Source: L'office