Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

République du Tchad
 

 

Concorde – Travail  - Justice

 

Communiqué n°08/PP/CCT/2008

 

La Convention Citoyenne pour le Tchad salue avec satisfaction la formation tant attendue d’une direction politique de la résistance nationale. Nous exprimons notre soutien au camarade Général Mahamat Nouri, Président de l’Alliance Nationale et réaffirmons notre solidarité sans faille aux forces combattantes de la résistance.

 

En bafouant les règles de la démocratie et en refusant la solution pacifique comme issue salutaire à notre pays, le régime d’Idriss Deby Itno impose la lutte armée à tout le peuple tchadien, victime de ses pratiques dictatoriales. A cet effet, la CCT exige que les actions de l’Alliance Nationale restent guidées par la recherche responsable et permanente des intérêts nationaux et des conditions de l’unité, de la paix et de la justice au Tchad.

 

Le choix difficile de la lutte armée est malheureusement la seule issue qu’impose le régime d’Idriss Deby Itno aux Tchadiens en quête légitime de liberté et du salut national. Comme exemple de dérives totalitaires de ce régime, nous citerons l’arrestation sans motif des dirigeants politiques qui, malgré les logiques guerrières du régime, ont toujours opté pour le combat pacifique. Nous exprimons ici notre profonde solidarité aux familles des disparus, à nos familles, et rendons un vibrant et solennel hommage à Yorongar NGarlejy et au Dr Ibni Oumar Mahamat Saleh, tous deux hommes de convictions et grands patriotes. Aucune des actions possibles et malheureuses de Deby et de ses sbires sur nos concitoyens ne nous fera oublier le combat, l’engagement et le dévouement de ces citoyens  de notre nation.

 

Les citoyens tchadiens, d’une façon collective ou individuelle, doivent soutenir ce combat de refus de la résignation face à l’absurde et à l’arbitraire inqualifiable dont est victime le peuple tchadien dans toutes ses composantes nationales.

 

Par la même occasion,  nous demandons la compréhension de la communauté internationale et celle de tous les pays progressistes sur la légitimité du combat de tout un peuple contre un régime dictatorial qui condamne son peuple à l’oppression et à l’humiliation et cela depuis près de deux décennies.

 

Fait, le 28 février 2008

 

La Convention Citoyenne pour le Tchad ( C C T )