Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

undefined

Idriss Deby a avoué lors de la visite à Ndjaména de Nicolaz Sarkozy, qu'il n'est sans nouvelles de Ngarléjy Yorongar et de Ibn Oumar Mahamat Saleh, deux leaders de l'opposition démocratique  arrêtés puis disparus depuis les 02 et 03 février dernier.

Il dit  qu' il y a 400 personnes mortes pendant les combats de Ndjaména parmi elles se trouvent des chefs des partis politiques autrement dit les deux personnalités dont on est sans nouvelles.

A la question de savoir si il a vu Ibn Oumar et Ngarléjy Yorongar, Idriss Deby répond: "Non".
Il  se permet de dire vouloir rencontrer la famille de l'un des deux opposants dans les  prochains jours  cela veut dire achéter leur  conscience.
Comment alors expliquer le sadisme et cynisme d'Idriss Deby qui tue et disparaît des notables personnalités sans remords et avoir le courage de rencontrer leurs familles dans ces questions?

Pour les personnes initiées, l'ouverture d'une enquête au Tchad n'est que de la poudre aux yeux et rappelle par le passé que plusieurs hommes politiques,militaires et autres responsables de la société civile ont été assassinés sous le régne de ce régime et  depuis l'avénément au pouvoir d'Idriss Deby sans que soit ouverte une véritable enquête internationale pour délimiter les responsabilités des coupables de ces actes de barbaries et de cruauté.

La disparition de Ibn Oumar et de Ngarléy Yorongar  qui a coulé tant d'encre et de salive depuis  trois (3) semaines  trouve des réponses dans les propos d'Idriss Deby avec la visite de Nicolaz Sarkozy laisse place à un libre court sur leur exécution extra-judicaire par la garde présidentielle du régime tchadien.

Par Makaila  Nguebla
Tribunecoum