Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Makaila

D'après des informations de plus en plus persistantes, les principaux mouvements qui forment la rébellion tchadienne sont depuis 48heures réunis à l'est du pays pour désigner un seul chef qui serait à mesure de conduire la destinée de la future transition au cas où ils parviendraient à ébranler le régime en place.

Apparemment, on note des divergences entre les différents leaders qui ne tombent pas d'accord sur le poste de la Présidence qui devrait revenir à l'un d'entre eux.

En effet, l'UFDD, du Général Mahamat Nouri, le RFC de Timane Erdimi et l'UFDD-F de Aboud Makkaye ont formé au mois de décembre 2007 la Coordination Militaire Unifiée (CMU) sans se fixer sur l'autorité principale devant agir en leur noms.Arrivés à Ndjaména, ils ont dû rebroussé chemin pour cette raison.

Aujourd'hui,ils sont en tractations difficiles pour émerger une personnalité dans leurs rangs.
Cette fois-ci,il semble que le Conseil de la Révolution (CR) de son excellence Hassaballah Soubiane est associé dans le partage de poste à responsabilité au sein de la rébellion pour la gestion de la période de transition.

C'est un moment difficile pour les chefs des  mouvements armés tchadiens sous pression de leurs partisans qui orientent leur décision finale.

D'ici à demain, on saura l'évolution des transactions inter-rebelles à l'est du pays.