Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

COMMUNIQUE DE PRESSE

N° 009-UFDD-BE-08

logoufdd.jpg

 

 

L’UFDD (Union des Forces pour la Démocratie et le Développement) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale la situation particulièrement dramatique que vivent les populations tchadiennes depuis le 3 février 2008.

 

L’UFDD condamne avec vigueur l’enlèvement et la séquestration par la Garde Présidentielle des principaux leaders de la CPDC (Coordination des Partis politiques pour la Défense de la Constitution) dont Mr. Lol Mahamat Choua, Mr. Yorongar Ngarlejy et Mr. Ibni Oumar Mahamat Saleh.

 

L’UFDD exige la libération immédiate et sans condition de ces responsables politiques et tient le gouvernement d’Idriss Deby Itno pour seul responsable de leur disparition.

 

L’UFDD dénonce le silence complice de la France, de la communauté internationale et des médias sur les disparitions et les exécutions sommaires dont sont victimes les Tchadiens chaque jour. Les communautés Gorane et Kanembou sont particulièrement ciblées par cette chasse à l’homme organisée par les milices d’Idriss Deby Itno appuyées par les rebelles du Darfour.

 

L’UFDD lance un appel à la communauté internationale (Union Africaine, Union Européenne, Nations-Unies, …etc.), pour exiger du gouvernement tchadien la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées avant et après le 3 février 2008 par la police politique (ANS) et la garde présidentielle de Deby.

 

L’UFDD et la CPDC mènent le même combat pour le changement et une démocratisation véritable où la liberté de choix est donnée aux Tchadiens pour élire leurs dirigeants, leurs institutions et leur constitution.

 

Pour l’UFDD, la résolution de la crise tchadienne passe par la tenue d’une table ronde pour un dialogue inclusif avec la participation des mouvements politico-militaires, des partis politiques et de la société civile pour déboucher sur une transition politique pacifique et sur l’organisation des élections libres et transparentes ouvertes à tous les Tchadiens.

 

L’UFDD sollicite le concours de la communauté internationale pour la réussite de cette table ronde et de la transition politique.

 

Fait le 23 février 2008

Le Bureau Exécutif de l’UFDD