Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Dans l'affaire qui incrimine le pouvoir d'Idriss Deby  dans la disparition des opposants Tchadiens, on note avec indignation l'ambivalence  dans les déclarations des autorités gouvernementales qui disent une chose et son contraire à la fois.

Selon le ministre de l'intérieur Tchadien Ahmat Bachir,Ngarléjy Yorongar est en vie et se trouve à son domicile au quartier Moursal, joint au télèphone par Rfi.Mais, au même moment, une amie de Yorongar et un membre de collectif d'avocats affirment sortir de chez ce dernier, sans le voir à la maison.

Rappelons que le jeudi 21 février 2008, que le Gouvernement tchadien informait l'opinion de l'enquête diligentée par la police et les services des renseignements militaires n'a pas permis jusqu'ici de retrouver Ibn Oumar Mahamat Saleh et Ngarléjy Yorongar, deux opposants portés disparus depuis les 02 au 03 février 2008.
A peine 24 heures, le même Gouvernement affirme par le biais de son ministre de l'intérieur aussi zélé  avoir vu le député fédéraliste chez lui.

Au regard, de ce que nous observons, il y a lieu de dire que le régime tchadien continue de prendre en otage et malméner l'opinion publique nationale et internationale par des divertissements et des mensonges propres aux dirigeants  despotes.

Jusqu'à quand, le régime de Ndjaména va-t-il continuer à manipuler les informations à sa guise sans être contraint et raméner à la raison?De qui se moque-t-on réellement dans cette affaire de disparition d'opposants au Tchad?

Les arrestations de Ngarléjy Yorongar , de Ibn Oumar Mahamat Saleh et Lol Mahamat Choua, rélèvent de l'arbitraire et les démocrates Tchadiens, africains et  ceux de la planéte toute entière doivent exiger du régime de Ndjaména, leur libération sans la moindre condition et immédiatement.

Par Makaila Nguebla
Tribunecoum