Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila


          Cécité française
 
 Pendant longtemps les autorités françaises ont soutenu sans faillir les implacables dictatures qui règnent sans partage en Afrique en fermant systématiquement les yeux sur les différentes violations massives des droits de l'homme et les libertés publiques.
Avec l'avènement du fameux discours de la Baule un brin d'espoir avait surgi mais c'est de la poudre jetée au yeux, c'était une pure farce qu'on jouait avec des démocraties de façade hormis dans quelques pays où le processus démocratique a été effectif car dans ces pays les vautours colonisatrices en l'occurrence la France  n'ont pas pu correctement déceler les richesses qui pouvaient susciter leurs convoitises .
Là où le bas blesse ce que cette France sensée ètre un modèle de démocratie appuie et finance des dictatures africaines à peine déguisées. C'est le cas du Tchad , une république bananière dirigée d'une main de fer par un hideux tyran dont le régime est caractérisé par la repression et l'oppression d'un peuple jeté en pature. Ce valet de l'Elysée n'a pas hésité sans vergogne à se compromettre dans le trafic de stupéfiants et le recel de fausse monnaie et aussi monnayer son armée clanique pour renverser des régimes démocratique comme le Congo du Professeur Lissouba et la RCA de Patassé qui n'étaient en odeur de sainteté avec sa protectrice et tutrice qu'est la France.
Mais aujourd'hui l'ironie du sort a voulu que notre despote et trouble-fait qui crie au secours de la prétendue agression du Soudan alors que toutes les personnes normales ne baignant pas dans l'irrationnel savent que c'est lui a orchestré le conflit qui se déroule dans le Darfour qui fait tant couler d'encre. C'est le syndrome du voleur qui crie oh voleur!
En France, comme dans la soi-disant communauté internationale on a pas jugé utile de s'opposer à la corruption et à la confiscation du pouvoir par un prédateur. Au contraire l'aide et le soutien au gouvernement de Deby se sont accrus c'est à la fois une honte, et pour les Tchadiens un désastres politique. Le pays de la Révolution française de 1789, dont le Tchad du docile serviteur Deby est précieux allié est allé très loin en demandant une résolution à l'ONU pour l'obtention d'un chèque en blanc qui lui permettra d'intervenir militairement pour aller à la rescousse de son privilégié confronté à une rebellion très motivée qui veut le chasser et finir avec la fameuse Françafrique. Mais la vigilante  Russie du bouillant Poutine s'est opposée à la velléité sarkozyenne . Un autre coup de de chapeau vient de la courageuse Autriche qui  a démasqué le jeu français dans l'EUFOR et n'a pas tardé à dénoncer vaillamment les arrestations des leaders de l'opposition démocratique au Tchad en soutenant que de tels actes sont incompatibles au principe du déploiement de cette force dans l'Est du TCHAD.
La politique sournoise de la France en Afrique surtout au pays des Sao freine considérablement la démocratisation et conduit à la frustration et à la désolation d'un peuple en détresse. Elle poignarde dans le dos les forces modernisatrices comme la magistrature, la presse, la société civile, les associations de défense des droits de l'homme au Tchad. Les élections deviennent des exercices de trompe yeux, les partis sont instrumentalisés pour soutenir l'action d'un régime qui manipule arbitrairement le droit, monopolise les rares ressources , freine les initiatives et plonge sa population dans la misère et la haine.
Cette France de Sarkozy nous rappelle ses pages du passé et nous laisserons le soin aux historiens de relater et on peut affirmer à haute et intelligible voix qu'elle souffre d'une cécité mentale.
 
                                                            Hamid Béchir KOSSO