Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Makaila

 Ce sont les pilotes mexicains des hélicoptères tchadiens MI-28 et MI-24 - et la France qui leur a permis d’utiliser l’aéroport de la capitale et les a réapprovisionnés en catimini - qui ont gagné la bataille de Ndjamena. D’où, samedi dernier, l’attaque de l’aéroport par les rebelles, qui se sont alors heurtés aux tirs de barrage de soldats français. Après cet affrontement, bien plus vif qu’il ne l’a été admis, l’issue de la "bataille de Ndjamena" était scellée. Les rebelles ont dû "décrocher" de la capitale. Environ 2 500 d’entre eux se sont depuis regroupés et ont été rééquipés par Khartoum, entre autres avec des missiles sol-air capable d’atteindre les hélicoptères d'Idriss Déby. Ce dernier, conscient de la course contre la montre qui est engagée, a lancé son appel solennel au déploiement "sans plus tarder" de l’Eufor. Le veto russe au Conseil de sécurité de l’ONU a privé la France d’un mandat "en béton" pour voler au secours d’Idriss Déby. La raison : ce dernier avait refusé de faire une place au trader Gunvor, l’un des plus importants courtiers du pétrole russe, basé à Genève. Or, débouté par Ndjamena, Gunvor a trouvé un meilleur accueil à Khartoum…

Source: La Lettre du Continent - tous droits réservés