Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Les violences poussent de plus en plus de centrafricains vers le Tchad.

 

6 février 2008

 

John Holmes exprime aujourd’hui sa plus vive préoccupation quant aux 50 000 centrafricains ayant fui au Tchad.

 

Depuis deux mois presque 6000 centrafricains fuyant les violences au nord de la RCA sont arrivé au sud du Tchad, en ayant tout perdu. La crise actuelle au Tchad signifie qu’elles risquent encore d’être déracinée et déplacées une nouvelle fois, relève M. Holmes.

 

En 2007, le conflit opposant le gouvernement centrafricain et les groupes d’opposition armée avait fait fuir des milliers de centrafricains du nord de la RCA vers le Tchad. La situation a empiré en décembre et janvier à cause de l’accroissement de la criminalité et du banditisme dans la région, laissant des villages entiers et des zones entre les deux pays complètement abandonnés.

 

Dans son commentaires sur la crise actuelle dans la région, Toby Lanzer affirme que la volonté de la communauté d’entraide en Centrafrique vise à aider et à protéger tout civil, qu’il soit tchadien ou centrafricain, entrant sur le sol centrafricain suite aux violences actuelles. Il rajoute que la crise impliquant aujourd’hui le triangle Tchad – Centrafrique – Soudan est régional, et comme d’habitude ce sont les civils qui paient le prix des violences.

 

Un million de civils à travers le nord de la république centrafricaine sont concerné par les conflits et la criminalité, dont 197 000 déplacés internes. 98 000 autres ont fui dans les pays voisins, y compris au Cameroun, au Tchad et au Soudan.

 

28 ONG ainsi que des agences des Nations Unies se sont rassemblés pour faire face aux conséquences humanitaires en république centrafricaine. Elles ont besoin de 92.6 millions de dollars pour 2008.

 

Juliette Abandokwe

Source : OCHA