Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

undefinedundefined

 

 

 

 

 




M.Mahamat Abbo Sileck,leader de l'ANR engage  à son tour ses forces aux batailles contre Deby et met en garde la France.

Les portes paroles des opposants/businessman ont annoncé lundi qu'ils se retiraient volontairement de la capitale, N'Djaména, sans que l'on sache encore si ce retrait est dû à la pression des forces gouvernementales appuyées par des hélicoptères et des chars.

Abderaman Koulamallah, qui anonçait les plus grands triomphes il y a seulement 24h, a simplement déclaré à l'Associated Press: « nous avons décidé de nous retirer pour laisser une chance à la population de partir « . A N'Djaména, un employé de l'hôtel Méridien a déclaré que des soldats patrouillaient dans les rues de la capitale tchadienne.

« La bataille de Ndjamena est terminée" a même annoncé le chef de la diplomatie tchadienne. De leur côté, les rebelles affirment s'être retirés de la capitale, uniquement pour permettre aux civils de quitter le centre-ville. C'est là que se trouve actuellement le président Idriss Déby Itno, retranché dans son palais.

█ Depuis le début des opérations les opposants/businessmen comme les coucous, s’étaient nichés dans le nid de l’opposition patriotique et sincère. Profitant du sacrifice des résistants, leurs déclarations fracassantes n’avaient pour but que de permettre de se monnayer le plus cher possible auprès de Deby, leur ancien maître.

Ils se sont d’ailleurs rapidement dévoilés en proposant leur collaboration au tyran, reniant sans hésiter leur opposition qui n’était que de circonstance.

Ce fut en pure perte, le tyran est en train de prendre le dessus sur ces tristes sires.

Celui ci une fois de plus les a battus à leur propre piége, il est plus coriace et plus rusé que ses anciens serviteurs.

.

█ L’ANR n’a jamais rien eu à voir la dedans.

Nos combattants, comme toujours, ne se sont pas exprimés dans la presse qui d’ailleurs ignore leur existence avec une étrange constance.

Nous allons continuer à combattre le monstre et le silence qui entoure nos actions nous rend le plus grand service.

Car Deby est extrêmement mal en point. Les combats qu’il mène contre sa propre famille le laissent épuisé et il ne résistera pas à une attaque menée par de vrais militaires, des soldats honnêtes et sincèrement soucieux du bien du peuple.

Nous demandons à la France une neutralité réelle. Il ne sert à rien de maintenir Deby sous perfusion. Les combats reprendront aussitôt car c’est l’ensemble du peuple qui le rejette.

Si Paris ne veut pas comprendre les aspirations de tout un peuple à la liberté, au moins que le réalisme l’emporte.

La rébellion ne cessera pas parce que le tyran sera maintenu quelques semaines ou quelques mois par la manipulation de quelques-uns uns. L’amertume du peuple sera violente contre ce qui ne pourra être considéré que comme les agissements honteux d’une puissance coloniale, les conséquences seront incalculables et s’étendront à tout ce qui reste de l’influence française en Afrique.

.

█ Il y a des responsables français qui aiment le Tchad, il en existe qui sont plein de bon sens et de réalisme et on en trouve aussi, mais oui, qui sont honnêtes !

Pourvu qu’ils soient écoutés car nous ne cesserons pas la lutte.

D’une certaine façon ce qui s’est passé clarifie les choses. Les opposants/businessmen et Deby c’est bonnet blanc et blanc bonnet, personne n’en veut au Tchad.

En face de ce bloc criminel qui a créé la pire dictature de l’histoire du Tchad, une opposition sans cesse renaissante ne peut pas être vaincue car il s’agit d’une simple question de survie pour tout un peuple.

.

L’ANR continue sa lutte armée.

Nous ne promettons pas des succès mirobolants et rapides. Comme nous l’avons sans cesse répété, rien ne sera facile. Nous n’emploierons pas tous les moyens car la manière de prendre le pouvoir compte autant que de dire, avant, ce que nous ferons une fois Deby renversé.

Depuis 3 ans, notre site publie le programme de notre mouvement, certaines thèses ont été reprises sur le réseau Tchad Media, nos positions sont claires et bien établies.

.

Nos troupes sont maintenant engagées contre le tyran, ce sont elles qui ont porté les coups les plus durs. Nous savions parfaitement qu’il ne fallait pas se précipiter en ville, comme l’ont fait sans réfléchir les opposants/businessmen.

Au contraire, et cela a été publié plusieurs fois sur ce site, il fallait réorganiser sa logistique.

Nous avons fait un long chemin, il fallait bien attendre le ravitaillement, le carburant, les munitions etc.

Par ailleurs nous n’avons pas concentré toutes nos forces autour de N’Djaména, nous sommes en mesure d’ouvrir d’autres fronts partout.

Cela demandait quelques jours qui nous ont été donnés par l’attaque inconsidérée des opposants/businessmen.

Alors maintenant il va falloir compter sur nous !

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com