Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

 

 

 

 

                                                                                                                            

 

 

 
Association des 
Stagiaires Etudiants                                                                                                                 
                                                                                                                                       
Elèves Tchadiens au Sénégal                     Solidarité – Travail – Réussite
  BP: 1941 RP

 TEL : (00221)77 659 01 91

  E – mail: aseets2006@yahoo.fr

 

 

 

                                               Communiqué de presse

 

Conflit armé au Tchad: L’ASEET/S interpelle la communauté internationale.

 

Nous, Association des Stagiaires Etudiants et Elèves Tchadiens au Sénégal (ASEET/S) exprimons notre profonde préoccupation devant la situation militaire qui prévaut actuellement dans notre pays et qui nous interpelle tous.

En effet, depuis  l’éclatement des affontements entre les bélligérants au Tchad, que nous suivions avec  une attention  toute particulière, notre milieu vit dans l’angoisse, l’incertitude et grave inquiétude du fait de la coupure des liaisons télèphoniques qui a mis dans l’impossibilité totale l’ensemble des étudiants Tchadiens du Sénégal de joindre leurs familles restées au pays.

 

Cet état de fait ainsi crée a plongé dans l’embarras la communauté tchadienne  du Sénégal en  général et particulièrement le milieu estudiantin.

La persistance et l’aggravation de la situation pourraient engendrer des conséquences sur  notre parcours scolaire et universitaire, étant donné que la majorité est prise en charge entièrement par les parents bloqués au pays et dont nous sommes sans leurs nouvelles et leurs sorts.

 

Au regard de la  situation qui prévaut, nous demandons:

- L’arrêt immédiat des hostilités entre les parties en conflit;

- La stricte neutralité de la France face à  cette situation et exigeons d’elle de jouer un rôle de puissance médiatrice comme, elle l’a fait en Côté d’Ivoire afin de créer les conditions d’un dialogue politique inclusif au Tchad;

- A l’Union africaine de rompre avec les déclarations de principes pour traiter objectivement et  sans parti pris la question tchadienne pour un réglement pacifique et négocié entre le pouvoir et l’opposition dans sa globalité;

- Et enfin que l’Onu sorte de sa réserve pour apprécier à sa juste valeur la crise tchadienne au même titre que les autres qui gangrenent le continent.

 

                                                             Fait à Dakar, le 04 février 2008

  

                                                            Pour le Bureau éxecutif de l’ASEET/S.

                                                           Le Président,

                                                           Wardougou Mahamat Arami

                                                          

      

-