Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Depuis deux heures des échanges d’artillerie lourde ont lieu au Nord Est de N’Djaména.

Il y a quelques temps nous avions devisé longuement avec l’un des anciens chefs de la mission Epervier au Tchad.

Parmi de nombreuses questions, nous lui avons demandé ce que les officiers tchadiens pouvaient apprendre en étant élèves à la prestigieuse « Ecole de Guerre ».

Mais, rien - nous a t’il répondu- vous ne faites pas le même genre de guerre que nous et, dans votre domaine, nous n’avons rien à vous apprendre à part, peut être, quelques perfectionnement dans la logistique.

 

Sans doute avons nous fait des progrès dans ce domaine aussi.

En effet nous avons été capables de faire prés de 1000 km sans nous faire repérer par le renseignement français, ou alors il n’a rien dit alors que, hier encore, le Ministre Morin déclarait : « Nous remplissons les engagements qui sont les nôtres, la France s'en tiendra à son accord avec le Tchad qui prévoit un soutien logistique aux forces armées tchadiennes et une aide en matière de renseignement. Le président Déby est le président du Tchad et donc bien entendu, pour les autorités françaises, nous faisons en sorte que le pouvoir légitime du Tchad soit pour l'instant assuré de pouvoir continuer à garantir le bon fonctionnement des pouvoirs publics »

Soit les Français n’ont rien vu, et c’est de l’incompétence manifeste, soit ils savaient et ils ont enfin commencé à évoluer après avoir couvert 17 ans de carnage.

Car il ne s’agit pas seulement de plusieurs centaines de véhicules transports de troupes qui ont bougé sur une très longue distance. Il a aussi fallu transporter le ravitaillement et l’artillerie lourde. On a beaucoup de doutes que cela soit passé inaperçu.

Aussi est il plus réaliste de penser que Paris a très lentement fini par comprendre que Deby était rejeté par tout le peuple et n’avait plus aucun soutien à l’étranger.

Ce qui nous inquiète c’est que les mêmes personnages qui n’ont rien vu venir sont toujours en charge de la politique française dans ce secteur. Leur aveuglement, leur arrogance et leur bêtise distinguée ont terriblement entamé le crédit et le prestige de la France au Tchad.

Or, dés hier soir, les Autorités françaises ont commencé à prendre contact avec diverses tendances au Tchad, dont l’ANR.

Nous avons senti qu’une partie des décideurs français ne voulait surtout pas que cela change. Ils pensent donc à remettre au pouvoir d’anciens collaborateurs de Deby et, depuis quelques jours, ils poussent ceux ci dans les media.

Cette attitude sera terriblement ressentie par les Tchadiens. Ils veulent tourner la page de la dictature la plus sanglante et la plus corrompue de leur histoire.

C’est à une nouvelle génération, qui ne s’est pas discréditée par sa participation à la gestion de l’Etat délinquant débyque, de s’affirmer.

Mais avant tout c’est au peuple de s’exprimer à l’occasion des premières élections libres de notre histoire.

Toute tentative d’imposer par la fraude un clone de bas étage du dictateur déchu va provoquer une véritable explosion de refus, les promoteurs d’une telle vilénie sombreront dans l’opprobre et le déshonneur.

En tout cas l’ANR combattra cette solution.

Nous avons été dans l’opposition armée depuis des années, nous y resterons si la démocratie ne s’installe pas au Tchad.

Cependant le pire n’étant jamais certain, réjouissons nous pour l’instant, des coups portés au monstre dont nous espérons tous qu’ils finiront par l’abattre.

Ne vendons quand même pas la peau de l’ours trop tôt et , surtout, restons vigilants.

Nous avons trop souffert pour qu’on vienne nous voler notre victoire !

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com