Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

undefinedMESSAGE DE PAIX : RAPPEL - EXHORTATION  


Message à la Nation  au président DEBY et au gouvernement 

à tous les leaders de la rébellion armée

aux partis politiques

à la société civile

à tous les acteurs

 

Le peuple tchadien endure une souffrance indescriptible. Nous sommes tous responsables, à différents niveaux, de ce drame humain. Il est grand temps de réfléchir et raisonner avec clairvoyance pour qu’en fin s’établisse un dialogue sincère. C’est la seule voie pour restaurer une paix durable au Tchad

 

Nous, les victimes de cette tragédie, exigeons que prenne fin l’exploitation abominable et diabolique de la diversité ethnique ! Nous rappelons aux uns et aux autres le caractère sacré de la vie humaine et que la justice équitable est un facteur déterminant de la stabilité et de la prospérité.

 

Nous, tchadiennes et tchadiens, victimes du conflit armé exhortons et recommandons son excellence le président DEBY et le gouvernement de décréter, immédiatement, un arrêt unilatéral des hostilités.

 

Nous appelons également tous les leaders des différents mouvements rebelles de répondre favorablement à notre attente.

 

L’heure est plus que jamais grave, Il faut que chaque citoyen prenne son courage  à bras! Que la haine ne nous incite pas à commettre des injustices !

 

 Vue le danger actuel, le peuple tchadien lance un percutant appel aux Chefs d’Etats de l’Union Africaine, réunie actuellement à Addis Abeba, d’examiner profondément le conflit au Tchad. Nous pensons que l’envoie d’urgence au Tchad, si possible dès demain le 02/02/2008 d’une commission composée de quelques Chefs d’Etats pourrait s’avérer hautement salutaire.

 

Le peuple tchadien salut l’initiative de Louis MICHEL, Commissaire Européen à l’Aide Humanitaire et au Développement, de rapprocher les points de vues des tchadiens en vue de trouver une solution durable pour la paix au Tchad. Nous l’invitons de tous nos vœux à ne pas abandonner sa démarche.

 

Nous, victimes du conflit, lançons un appel sans précédent à l’endroit du gouvernement, des partis politiques, de la rébellion armée et de tous les acteurs d’organiser rapidement un forum populaire souverain : vérité, réconciliation, pardon, sécurité, paix, retablissement de la concorde nationale et prospérité pour tous !

 

Nous appelons à la création sans délai d’un COMITE DE SAGES INTER-ETHNIQUES DE SALUT PUBLIC. Cet organe permettrait la mise en place d’un mécanisme de raisonnement, de réflexion, de clairvoyance, d’éducation, de formation, de conscientisation et de sensibilisation. Cette approche d’amélioration continue serait, sans doute, le précurseur d’une paix et sécurité durables entre nous.

 

L’objectif global consisterait à nous unir au sein d’un creuset d’unité nationale pour qu'en fin nous apprenions à nous pardonner, à nous aimer, à rejeter la haine, la violence, les crimes, les mauvaises coutumes, à résoudre pacifiquement et à l’amiable tous nos différends et mettre en avant les hautes moralités etc.  

 

L’objectif spécifique, du COMITE DE SALUT PUBLIC serait de mettre fin d’urgence la situation de guerre aux conséquences désastreuses d’une manière responsable et sage.  

 

Nous souhaitons, de tout vœu, que cette approche louable se mette rapidement au point Vouloir vivre en paix et sécurité oblige!  Le comités de sages de salut public que nous souhaitons de voir rapidement est un préalable au forum populaire.

 

Arrêtons de nous entretuer! Construisons ensemble cette paix qui nous est si chère! Que chacun de nous essaye de combattre constamment le satan, qu’il soit maudit, qui est en lui. Nous y parviendrons (...) avec un peu du courage et de bonne volonté !

 

Il faut absolument résoudre le drame tchadien par une voie pacifique. Ainsi, La réactivation des différents accords de paix (FUCD, CPCD, LA PROPOSITION DE YORONGAR, RFC, UFDD, UFDD/F, CNT et AUTRES ENGAGEMENTS) et la reconnaissance de la légitimité du président DEBY seraient des conditions préalables utiles à ce grand et noble forum populaire de paix.

 

C’est la seule noble voie, pour mettre fin, sans orgueil, à nos souffrances afin de sécuriser, pacifier le Tchad et s’attaquer aux problèmes du développement. Il nous faut, maintenant et tout de suite, la paix, une paix durable.

 

 Ne désespérons pas cette démarche est du domaine du possible. Un peu de bonne volonté! Du courage! Intelligence et génie ! « Debout et à l’ouvrage ! »

 

Paix au peuple tchadien.

 

Abd Al-Ahad Abd Al-Çamad

 

justicehumanite@yahoo.fr