Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

anr-forces01.JPGLes rudes combats de ce matin qui ont  opposé violemment les troupes gouvernementales aux forces du changement politico-militaires, ont franchi un nouveau palier et situent à Lamadji,faubourg immédiat, aux encablures de la capitale tchadienne.

Contrairement à ce que veut diffuser Rfi pour détourner l'opinion publique tchadienne, la rédaction de Tribunecoum posséde une source sûre  émanant du haut commandement des mouvements armés qui se trouvent sur la ligne de front de Lamadji. 
Une seule colonne des forces du changement a pu contenir les contre-attaques de l'armée gouvernementale et la repousser de façon  désordonnée.

Selon les informations qui nous ont été communiquées à l'instant même,plusieurs militaires fidèles ethniquement et proches de la sécurité présidentielle sont grivèment blessés et acheminés  en urgence vers les hopitaux de Ndjaména puis la base de l'armée   française Sergent Chef Adji Kossé.bless-deby.jpg

La colonne armée de forces du changement contrôle actuellement le faubourg de Lamadji et attendent le renfort de trois colonnes qui les suivent pour foncer sur Ndjaména.
Selon, une version de l'opposition tchadienne en exil, sauf force majeure, rien n'arrêtera la machine de guerre lancée depuis 800km par l'ensemble de mouvements armés.

Idriss Deby qui était aperçu au front s'est sauvé in-extremiste et nul ne sait sa position actuelle. 
Les combattants des mouvements armés disent lire sur les mines des habitants de Lamadji un sentiment de soulagement, l'échange des propos illustre l' accueille  chaleureux  et aimable des populations tchadiennes excédées par les pratiques  de l'arbitraire absolu qui ont caractérisé ce régime.
 

Au regard de ce climat de confiance,il faut noter et comprendre le raz-le-bol du peuple tchadien face à un pouvoir qui a brilllé par une extrême cruauté durant tout son régne.

Tribunecoum.