Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Ainsi le Commissaire européen Louis Michel veut rencontrer les rebelles tchadiens et Kouchner dit que l’Eufor n’est pas la pour soutenir Deby.

Ce sont des déclarations intéressantes mais sans grande portée.

Les deux hommes occupent des positions en vue mais ils n’ont aucun pouvoir réel.

Ce sont aussi le genre de personnes qui savent tout sur tout, ils n’écouteront pas les opposants, ils vont leur expliquer ce qu’ils doivent faire.

En outre la Commission Européenne et le Quai d’Orsay sont des institutions qui par construction soutiennent le pouvoir en place. La façon dont ils sont conçus, la formation de leurs dirigeants, leur mode de fonctionnement les amènent  à toujours privilégier les pouvoirs en place, ils sont incapables d’écouter réellement des opposants car cela remettrait totalement en cause leur manière d’être.

.

Il ne faudrait pas que l’arbre cache la forêt. Le fait important est que l’Eufor, ce funeste machin, est créé et va bien arriver. Quoiqu’on puisse dire, cette force d’occupation coloniale va renforcer Deby, parce qu’elle ne peut que collaborer avec l’armée française dont la mission est clairement de maintenir le tyran au pouvoir.

.

Maintenant les déclarations des uns et des autres ont au moins un mérite, c’est de reconnaître qu’il existe une opposition à Deby.

Il s’agit d’une première brèche et il faut l’élargir par tous les moyens.

.

La rébellion à Deby doit être crédible, ce qui disqualifie tous ceux qui ont été des proches collaborateurs du monstre.

L’opposition doit être vertueuse et s’engager clairement sur un processus de transition démocratique.

Ce que l’on va faire, une fois Deby renversé doit être clairement affiché, sinon on se contentera de remplacer une dictature par une autre dictature.

Nos lecteurs trouveront, à gauche du site ANR, des rubriques « opinions ou programmes » qui leur fourniront des éclaircissements sur ce que nous pensons pouvoir être l’après Deby.

Le réseau « démocratie effective » va aussi publier ses propositions et bien entendu toutes les contributions sont les bienvenues.

.

Car la présence de l’Eufor va inéluctablement aboutir à une situation que n’avaient prévu ni Deby, ni ses protecteurs français.

Avec l’arrivée de nombreuses nationalités dans cette force, on va voir débarquer des journalistes de tous les pays. Ils ne garderont pas leurs yeux et leurs oreilles dans leurs poches et ils diront ce qui est évident : l’extrême misère du peuple, la férocité debyque, la corruption et l’incompréhensible soutien de la France à un tueur cupide qui n’est même pas un allié fiable.

Déjà ont voit les critiques monter en Autriche et la Suisse se scandaliser de l’usage militaire fait de ses avions.

En peu de temps le fiasco prévisible de l’Eufor sera à la une de tous les journaux européens. On verra bien qu’il n’y avait la dessous aucune stratégie mais un de ces coups médiatiques dont raffole Sarkozy.

Le régime debyqye sera dénoncé sans faiblesse et sans arrêt.

.

C’est pourquoi il importe de préparer une alternative crédible au tyran.

Pendant que Deby et ses opposants businessmen vont sautiller sur des chemins macabres et sans issue, rassemblons nous autour d’une idée simple : Il faut donner la parole au peuple.

.

Nous rappelons qu’une ONG, Kataliko, est prête a accueillir en Suisse, tous les responsables tchadiens afin qu’ils discutent ensemble de la paix.

Nous avions publié en son temps cette proposition et nous renouvelons notre accord pour organiser le Secrétariat d’une telle réunion.

Que tous les partis intéressés se mettent en contact avec nous et nous pourrons commencer à établir un programme.

Tous les partis sont les bienvenus sur un pied d’égalité. C’est l’ONG qui sera l’hôte d’une telle réunion, nous nous contenterons de transmettre à celle ci les souhaits des uns et des autres, ceci afin de faciliter les choses sur un plan matériel. Mais afin d’éviter toute suspicion, nous n’interviendrons en rien ensuite.

.

Cette proposition peut permettre de nous réunir et de discuter.

L’invitation est donc lancée. Elle permettra ainsi de voir qui est ouvert au dialogue et qui a vraiment la recherche de la paix au cœur de son action.

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com