Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

debyeufor.jpgDeby a tué des dizaines de milliers de personnes, que ce soit en tant qu’âme damnée d’Hisseine Habré ou en tant que Président, des dizaines et des dizaines de rapport de nombreuses ONG le désignent comme le plus grand boucher de toute l’histoire du Tchad.

Il y a à peine quelques jours, il a été de nouveau montré du doigt par Amnesty pour avoir fait enlever le Dar Tama et ses collaborateurs.

On peut d’ailleurs trouver sur CIMADE.org, un rapport accablant sur papier à en tête République Française dénonçant la situation des droits de l’homme au Tchad.

Nous espérons que le gouvernement français lit les rapports de ses propres services avant de fournir l’essentiel de l’effort pour la force d’occupation coloniale qu’il a baptisée hypocritement «  Eufor » !

Il n’y a pas une seule partie du Tchad ou Deby n’a pas fait verser le sang.

.

Or que dit le monstre lors d’un meeting organisé par le collectif des organisations socio -professionnelles du secteur privé et associations de la société civile, le vendredi 25 janvier 2008 :

» La paix, nous la chercherons partout, mais nous sommes jaloux de tout ce qui touche à la souveraineté nationale. Nous ne cèderons pas sur ce point ! Vous êtes témoins que le gouvernement tchadien, avec l’aide de la représentation nationale et avec l’aide des sages, a fait plusieurs déplacements à la recherche de la paix «

.

Toutes les élections ont été frauduleuses depuis l’arrivée de Deby.

Ne pouvant pas se présenter pour un troisième mandat, il a fait un coup de force constitutionnel pour modifier la constitution. Puis il a fait un simulacre d’élection ou, ne maîtrisant qu’une partie du territoire national, il a bourré les urnes pour s’autoproclamer élu.

Lors de ce même meeting, le tyran ose proférer : 

«  Au Tchad, il n’y a jamais eu un vainqueur par la guerre et en politique, il ne peut pas y avoir un vainqueur par la guerre. Nous sommes en démocratie : le vainqueur, c’est par les urnes et non par la guerre «

.

Devant une telle impudence, devant de tels mensonges, devant un tel mépris du peuple Tchadien on éprouve un immense dégoût.
Notre indignation est totale, il ne peut pas y avoir le moindre dialogue avec un cynisme de cette ampleur.

Nous allons faire partir Deby, c’est une question de simple hygiène nationale.

Que le peuple tchadien soit bien persuadé de notre entière détermination.

.

ANR : Le Commandement