Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Plusieurs officiers et soldats de l'ANT nous ont contactés, ils se présentent comme les porte-parole de nombreux collègues de l'armée et se demandent quel sera leur sort si Deby est renversé.

Tout d'abord les soldats et officiers qui ont fait correctement leur travail n'ont certainement rien à craindre.

En revanche et conformément à la théorie militaire dite des « baïonnettes intelligentes », nous mettons une nouvelle fois en garde ceux qui commettent des crimes, même sur ordres.

Selon cette théorie bien connue des écoles de guerre, le soldat doit exercer son jugement et refuser d'exécuter des ordres contraires à l'honneur ou aux droits élémentaires de la personne.

Les militaires qui auront commis des crimes de guerre passeront en cour martiale.

.

Heureusement la très grande majorité de l'ANT est composée de soldats qui exercent leur métier de manière correcte.

Une fois Deby chassé, la priorité sera de réorganiser l'armée sur des bases professionnelles. Tous les responsables qui ont été nommés par caprice du roi ou de sa cour seront mis à pied.

Les militaires doivent être commandés par des officiers compétents, pas par un chanteur qui a plu au roi ou à la, reine, ou par un barman ou par un membre de la famille régnante.

Les soldats doivent avoir confiance et être fiers de leurs officiers.

Dans l'armée rénovée, c'est la compétence qui donnera droit aux grades.

.

Les tâches de l'armée devront être bien définies. Un soldat défend sa nation lorsqu'elle est attaquée, il n'a pas vocation a être policier ou à protéger des voleurs d'Etat contre les citoyens.

Un vrai soldat c'est une personne qui a du sens civique et des valeurs morales. Il se bat pour son pays et pour ce qu'il croit. L'éducation et le respect des valeurs démocratiques devront être fermement enseignés.

La discipline étant la force des armées, il conviendra donc d'établir une hiérarchie des tâches et donner les moyens matériels, humains et techniques pour les accomplir.

.

Il faudra aussi penser à toutes les familles, verser des pensions aux veuves et permettre l'éducation des enfants. La création d'écoles ou les enfants des soldats et des officiers pourront recevoir gratuitement un enseignement de qualité apparaît comme une priorité

.

Beaucoup de vieux soldats devront recevoir une pension car on ne peut pas les laisser crever de faim.

Pour les jeunes, l'armée doit assurer un gigantesque effort de formation, notamment pour les enfants soldats ou les enrôlés de force.

Il faudra apprendre à beaucoup de soldats l'essentiel qui est de savoir lire, écrire et compter, effort qui leur paraît aujourd'hui inutile puisqu'ils ont de nombreux exemples d'officiers et même de généraux qui sont analphabètes.

Mais l'armée doit aussi faire passer le permis de conduire, initier à l'informatique, bref donner un minimum de formation technique à tous.

.

Une caisse de retraite digne de ce nom doit être établie de même qu'un service de santé.

Cela vaut d'ailleurs pour l'ensemble de la population tchadienne.

Après tant d'années de dictature, il n'existe, par exemple, qu'un seul hôpital à N'Djaména et il faut voir dans quel état !

.

Bien entendu tout cela s'applique à ceux qui sont entrés en rébellion contre le régime indigne de Deby.

 

 

Certains Tchadiens sont en lutte contre Deby depuis de très nombreuses années, ils seront réintégrés dans l'armée et bénéficieront de tous les avantages de l'ancienneté.

Leur temps de lutte sera assimilé à du service actif et leurs carrières seront reconstituée avec paiement des arriérés.

.

le financement de toutes ces mesures sera largement assuré dès lors que les montants colossaux utilisés pour l'achat d'armes qui servent à opprimer les tchadiens seront supprimés.

De toutes façons il suffit d'arrêter la corruption pour que les finances publiques soient assainies.

.

L'argent consacré à l'armée ne se justifie que si elle devient un exemple de la réconciliation nationale.

Dans ce cas il conviendra de lui apporter une attention particulière en matière de salaire et de reconnaissance sociale.

En contrepartie beaucoup sera demandé à cette armée du peuple tout entier.

Elle devra être exemplaire sur tous les points, gagner la confiance des citoyens et faire la fierté de notre pays .

Aujourd'hui l'armée est un grand corps malade.

Peut être n'y aura t'il rien de plus urgent que de transformer ce moribond en symbole d'unité et de fraternité retrouvée.

Sans une armée sincèrement démocrate, il n'y aura pas de démocratie, c'est dire l'importance du dossier et la nécessité d'implanter durablement le civisme dans cette institution.

.

Soldats et officiers tchadiens, la nation vous demande de bien vous conduire, soyez digne de notre espérance et nous construirons de grandes choses .

.

ANR : Le Commandement