Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Le Procureur de la République a classé sans suite, pour absence des plaignants, le dossier du directeur de la radio Liberté, Lazare Djekourninga Kaoutar, qui a comparu lundi devant le tribunal de première instance de N'Djamena, a constaté APA.

Le bureau du procureur de la République n'a en effet enregistré aucune plainte contre la radio et son directeur, a indiqué Me Djaïbé, avocat de la Radio Liberté qui est toujours fermée.

Les avocats de la station entendent introduire ce mardi matin une requête auprès du procureur de la République pour obtenir la réouverture de FM Liberté, fermée le 16 janvier dernier, le jour de l'interpellation de son directeur, détenu pendant 72 heures dans les cellules de la police judiciaire.

Lazare Djekourninga Kaoutar était poursuivi pour avoir donné l'antenne au président du Parti libéral tchadien (opposition) et au président de l'association tchadienne pour la défense des consommateurs, respectivement MM. Kellepeté Dono et Daouda Elhadj Adam.

Dans son intervention, le Dr Dono avait condamné les manifestations organisées par le pouvoir pour dénoncer le soutien du Soudan aux rebelles hostiles au régime de N'Djamena alors que le président de l'Association tchadienne pour la défense des consommateurs, a dénoncé l'arnaque organisée par la police lors de la délivrance de la Carte d'identité nationale.

Déféré au parquet de N'Djamena, le président du parti libéral tchadien en est ressorti libre lundi après-midi.

Le Dr Dono doit toutefois se présenter mercredi devant le Procureur de la République. Quant à Daouda Elhadj Adam, il a été relaxé par le procureur pour absence de plaignants, comme le Directeur de FM Liberté
.

Source:J.A