Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

undefined






 

Depuis quelques mois, la reconstitution sur le plan militaire  de l’Alliance Nationale pour la Résistance (A.N.R) se réalise sans heurts avec beaucoup de prudence et de stratégie à l’est du Tchad.

 

D’emblée, on sait que ni l’armée gouvernementale n’a pu attaquer, de même que, les trois principaux groupes rebelles unifiés  sont restés défensifs.

 

Devant cette situation de ni paix ni guerre, l’Alliance Nationale pour la Résistance (A.N.R) qui ne bénéficie d’aucun soutien d’une puissance extérieure, réussit à émerger pour relever les défis du changement qui s’impose aux forces politiques en lutte.

Il est annoncé depuis quelques jours que Deby a renforcé ses potentialités militaires et s’est surarmé pour offenser à la fois le Soudan et les rebelles de l’est.

Pendant ce temps, l’A.N.R qui demeure sereine face aux gesticulations militaires du régime, a pu gonfler le nombre de ses combattants et les déployer rationnellement sur la ligne de front.

 

Selon, le haut commandement militaire du mouvement politico-militaire, les gens se préparent à des offensives des grandes envergures ou encore à risposter sévèrement les   contre-offensives si jamais l’armée gouvernementale franchit le rubicond.

 

Les combattants de l’A.N.R promettent de l’étincelle dans l’air à l’armée tchadienne et mettent en garde les forces européennes au cas où elles transgressent leurs missions humanitaires et les transforment en militaires pour voler au secours  d’Idriss Deby.

 

Il est vrai que si l’armée tchadienne contrôle du moins pour le moment la situation, ça sera que pour un laps du temps.

 

Le jour où les choses sérieuses débuteront, les vagues défections de combattants non issus du clan militaire regagneront sans délai les forces de libération nationale pour accélérer la rupture avec le régime et la débâcle d’Idriss et de son armée mercenarisée. A confié à notre journal, le colonel Daoud Ibrahim, chargé des opérations militaires du mouvement qui nous a joint par téléphone satellitaire depuis le camp où se trouvent les combattants dissidents.

 

Par Makaila Nguebla

Tribunecoum