Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

formationarm--e.jpgL’ANR se réjouit de l’arrivée dans ses rangs d’officiers hautement qualifiés dans le domaine des communications comme le capitaine Souleymane Ngakoutou et ses collègues dont beaucoup étant de la région de Sarh.

Ceux ci, partis en formation en France, ont refusé de rentrer et ont ensuite rejoint le maquis et l’ANR

.

Dans un pays aussi morcelé, aussi difficile d’accès que le Tchad, la coordination militaire passe par des communications claires et sécurisées.

En comptant maintenant dans ses rangs les meilleurs officiers dans ce domaine, ainsi que leur équipement, l’ANR vient de renforcer singulièrement sa capacité d’action.

.

Sauf s’ils désirent faire un communiqué, nous ne révélons pas le nom des éléments qui nous rejoignent. Nous rendons donc hommage aux capacités journalistiques de Tribunecoum d’avoir eu connaissance de ces faits avant tout le monde.

.

Parmi les mouvements que nous avons accueillis et qui souhaitaient que l’on connaisse leurs noms, il faut noter :

 

 

- Le Mouvement Populaire pour la Libération du Tchad du Président Al Taher Mahamat Idriss , avec comme Chef d’Etat Major le Colonel Souleyman Ibrahim Yacoub et les colonels Gamaradine Hassan et Abdoulaye Khamis, ainsi que les Commandants Ahmat Tadjadi, Ahmat Rahama et Abdoulaye Kabkabi.

- Le Mouvement de Libération pour un Tchad Egalitaire et Uni, dont le capitaine Timothée DIGAYA, chargé des relations extérieures et de la communication a, le 8 janvier, exprimé sa vive satisfaction d’avoir été intégré dans l’ANR.

.

Ces mouvements ne sont pas les seuls à s’être ralliés. L’ANR constitue donc une force militaire puissante qui, dés l’origine, a rassemblé les tchadiens de toutes les origines.

Ce qui frappe dans nos rangs c‘est la ferveur patriotique, nous sommes tchadiens avant tout.

.

Pour donner un véritable espoir au peuple, il faut montrer une image d’unité afin de démontrer que nous sommes capables de surmonter nos divisions.

Jusqu’à présent on a vu des soldats combattre courageusement Deby mais cette lutte est sans avenir car leurs chefs cyniques ont construit leur groupe uniquement sur des bases claniques.

C’est évidemment tout l’inverse qu’il faut faire.

Tous les tchadiens sont les bienvenus à l’ANR, le mouvement de tous et dont les membres décideront ce qu’ils veulent selon un processus démocratique.

.

Nous avons dit et répétés que nous ne voulions pas, pour l’instant, d’une confrontation globale avec Deby. Cela ferait des milliers de victimes et verser le sang tchadien nous répugne. Seules les inconscients et les irresponsables peuvent pousser de gaîté de cœur à un embrasement général.

Nous préférons affaiblir le tyran par une action continuelle et multiforme.

Nous sommes en train de monter un dossier pour le traduire devant la justice pour crimes pour l’humanité, nous dénonçons, avec le réseau Tchad Media, tous les forfaits dont nous avons connaissance, nous soumettons son armée à un harcèlement incessant. Il ne se passe pas de jour sans que sa soldatesque ne prenne des coups divers et variés.

Nous avons failli faire prisonnier le monstre fin Novembre aux alentours d’Hamya.

C’est au cours de cette embuscade qu’il a perdu ses gardes du corps les plus fidèles et son aide de camp.

Si tout cela ne suffisait pas à faire craquer son armée, nous prendrons, le moment venu, les mesures exigées par les circonstances.

.

Une fois le pouvoir pris des mains de Deby, il faut dire ce que l’on veut faire.

● Depuis des années, l’ANR publie un programme de gouvernement mais  nous ne sommes pas les seuls. Le réseau « Démocratie Effective» par exemple, recueille vos contributions et il faudra puiser dans ses contributions.

● Il faudra trouver une Autorité Morale incontestable, qui ne sera pas un chef politico militaire, pour mener le processus de transition.

Une conférence nationale qui comprendra tous les partis politiques, y compris ceux qui se créeront, verra le jour. Cette conférence proposera le plus rapidement possible ce qu’elle estime juste et nécessaire.

● Sur ces bases il faudra enfin donner la parole au peuple.

Des élections présidentielles et législatives seront organisées, sous le contrôle d’organismes neutres et respectables. Elles devront être les premières élections réellement libres de notre histoire afin que les nouveaux dirigeants tirent leur légitimité du peuple et non des armes.

Après, le Président et gouvernement se mettront au travail et nous les jugerons sur leurs résultats, enfin !

.

Voila, chers compatriotes, ce qui est en jeu, c'est-à-dire rien de moins que notre avenir.

Nous espérons que vous allez vous engager et que vous voudrez bien rejoindre l’ANR, le parti du renouveau.

.

 

 

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com