Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

rebels-04.jpg

Deby achète des armes, des munitions et des équipements de manière pléthorique mais il est incapable de lancer une offensive d’envergure.

Il ne possède pas assez d’officiers compétents et surtout ses troupes ne sont plus du tout motivées à se battre pour lui. Pourquoi le feraient elles d’ailleurs car elles savent qu’à moins de faire partie de la famille, elles ne bénéficieront d’aucun soin en cas de blessures et que les corps des morts seront laissés sur place.

.

L’ANT est en très mauvais état, d’ailleurs ce n’est pas Deby qui a dernièrement attaqué les rebelles mais ceux-ci qui ont menés une offensive. Le monstre a été incapable de lancer une contre offensive, son armée est à la limite de la rupture.

En outre comment pourrait il se lancer à l’assaut de ses ennemis quand ceux-ci ne sont pas en territoire tchadien ?

Deby compte surtout sur les milices qu’il a financé et armé depuis si longtemps et ce d’autant plus qu’elles savent opérer en territoire soudanais.

Le problème est qu’elles sont incontrôlables et que le Soudan utilise aussi ses propres milices pour attaquer le territoire tchadien. La combinaison est dramatique pour la sécurité des civils.

.

C’est pourquoi le dernier soutien véritable de Deby, c’est le soutien de l’étranger, ce n’est pas une position qui peut être tenue longtemps. Si on n’est pas capable de se tenir debout sans béquille, on finit toujours par tomber surtout si on s’agite sans cesse et de tous côtés.

.

Les opposants/businessmen de leur côté ne se sont pas remis de leur confrontation avec le tyran.

Ils n’étaient allés au combat que suite à la pression intense de Khartoum et ils l’ont chèrement payé. Ils sont aujourd’hui très affaiblis et, de par leur attitude purement clanique, ils ne trouveront pas facilement de l’aide chez les autres opposants.

S’ils veulent continuer à exister militairement, ils doivent cesser dans leur attitude sectaire et accepter de s’unir dans une vaste coalition. Cela signifie qu’ils ne doivent pas vouloir occuper tous les postes de responsabilité. Ils pèseront le poids qu’ils représentent désormais, c'est-à-dire une minorité.

Leurs soldats sont d’ailleurs de moins en moins trompés par leurs chefs. Ces militaires veulent renverser Deby, pas participer à des combines. Ils sentent bien qu’on se sert de leurs vies et de leurs sacrifices pour des buts égoïstes.

.

Beaucoup de soldats qui, au début, ont suivi les opposants/ businessmen les ont maintenant quittés. Ils ont rejoint une grande coalition qui regroupe tous les patriotes et dont la force ne cesse de monter.

En effet une grande quantité de soldats sont entrés dans l’opposition ou ils ont trouvé une structure d’accueil qui leur convient avec l’ANR, mouvement créé déjà à l’origine par 11 partis et qui représente par construction toutes les nuances du Tchad.

Les militaires qui nous ont rejoint sont venus de partout, ils sont soutenus au sein de l’ANT et d’ailleurs tous les jours des militaires abandonnent Deby.

Surtout cette opposition patriote ne veut plus de clan, tout le monde accepte de se mélanger afin qu’on puisse former une armée du peuple tchadien.

.

Cette armée unie, qui sera le bras armé de l’opposition, est le seul moyen de vaincre Deby.

Son pouvoir d’attraction attire de plus en plus de soldats de l’ANT qui n’ont pas envie de donner leur vie pour un monstre.

On voit aussi se rallier des militaires qui voient bien que leurs chefs ne jouent qu’un jeu personnel et ne sont pas guidés par l’intérêt de la patrie.

.

Autour de l’ANR se constitue en ce moment un noyau qu accueille fraternellement tous les citoyens épris de justice. Les ralliements se multiplient, un commandement militaire unique s’est instauré et il faut espérer que le mouvement va encore s’accélérer.

.

Tchadiennes, Tchadiens, nous ne pouvons rien faire sans vous, aidez nous et rejoignez l’ANR, le parti du renouveau !

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com