Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

tamara.JPGL’une,  Tamara Acyl Ahmat Akhabach, fille du défunt Acyl Ahmat, ancien leader du Conseil Démocratique Révolutionnaire (CDR) et ancien ministre des affaires étrangères du Tchad dans les années 1980. L’autre, Hinda Deby née Hinda Abdelkerim Acyl, actuelle épouse du chef de l’Etat tchadien, Idriss Deby.

 hd01.JPG

Beaucoup de personnes au Tchad confondent Tamara et Hinda  comme étant des sœurs  à travers leur patronyme  identique, mais, de l’avis de l’une d’entre elles ; elles sont cousines de par leur côté maternel.

 

Comment les deux jeunes femmes  se sont-elles- retrouvées  subitement dans une ligne d’opposition politique  différente ?

 

Rappelons que depuis plusieurs années, Tamara fait partie de  l’opposition tchadienne en exil et anime une fondation portant le nom de son père, le défunt Acyl Ahmat, mort dans un assassinat politique lors d’un accident d’avion au sud du pays.

 

En avril dernier, lorsque le Front Uni pour le Changement (FUC) a émergé sur la scène politique, la jeune femme était mise sur orbite des médias internationaux comme représentante en France dudit mouvement armé qui allait renverser le régime de Ndjaména. Elle multipliait des interventions médiatiques à travers la presse internationale dénonçant au passage l’ingérence de la France au Tchad et surtout le soutient de Paris à Idriss Deby.

coupledeby200.jpgPendant ce temps, au Tchad, aux  côtés de ce dernier était collée et scotchée sa cousine, Hinda, renfilée de tenue militaire, elle soutenait sans autre choix son mari dans sa défense face à  la rébellion qui fonçait sur Ndjaména.

 

Que se passe-t-il par la suite ?

 

Le FUC échoue aux portes de la capitale tchadienne,  se volatilise dans la nature et c’était alors la fin de règne d’une opposition armée qui n’a durée qu’une courte période.

 

De reconversion à une autre mais en vain jusqu’au ralliement de son leader le capitaine Mahamat Nour Abdelkerim au régime de Ndjaména.

 

Depuis bientôt deux ans, Tamara a disparu de la scène politique alors que sa cousine,épouse d’Idriss Deby est fortement impliquée et  soutient  les actions politiques et militaires de son mari contre les mouvements armés  hostiles à son pouvoir.

Jamais, au Tchad, le degré d’engagement militant et politique de la femme d’un Président de la République n’a été aussi visible.

 

Tandis que de l’autre côté, on n’est sans nouvelles de Tamara,  mais, tout ce que l’on sait d’elle ce qu’elle est toujours en exil et dans l’opposition contre le pouvoir d’Idriss Deby.

 

Par Makaila Nguebla

Tribunecoum.