Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Il y a quelques jours, nous avions annoncé  l’arrestation par l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS) de M.Rozi Mamaï, Directeur au contrôle de finances.

Comme celle-ci  relève de l’arbitraire et pour se racheter,  les autorités tchadiennes ont ordonné sa libération après quelques jours passés dans les locaux entre les mains des agents de renseignements du pouvoir.

 

La décision du régime de  libérer le responsables au Ministère de finances, s’est heurtée à l’opposition sèche  de l’intéressé qui a refusé de regagner  son domicile en y exigeant des  explications auprès du Premier ministre Kassiré Koumakoye et de son Président Idriss Deby, tous deux associés à cette procédure d’arrestation.

 

C’est pour la première qu’au Tchad qu’un détenu refuse sa libération et réclame d’explications. C’est un camouflet voire un affront pour le régime en place de passer par des intrigues élémentaires pour de règlements de comptes politiques contre des cadres jugés honnêtes et incorruptibles qui travaillent pour l’intérêt supérieur de la nation tchadienne sans être  détournés de leurs principes.

 

Aujourd’hui, le cas de M. Rozi Mamaï, Directeur au contrôle de finances illustre bien qu’il existe encore dans l’administration tchadienne des fonctionnaires insoumis au politique et au régime clanique d’Idriss Deby et sa bande de prédateurs des deniers publics appauvrissant et saignant  tout un peuple.

 

D’ici là, nos antennes sont braquées sur Ndjaména pour donner la suite concernant la libération ou non du Directeur au Contrôle de Finances dont la détention a soulevé une clameur générale dans le pays depuis quelques jours.

 

Par Makaila Nguebla

Tribunecoum