Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

NIGER

100è jour de détention pour Moussa Kaka : Reporters sans frontières réitère sa solidarité avec son correspondant incarcéré
 
A l'occasion du centième jour de détention de Moussa Kaka, le 29 décembre 2007, Reporters sans frontières exprime de nouveau sa solidarité avec son correspondant au Niger, par ailleurs directeur de la station privée Radio Saraounia et correspondant de Radio France Internationale (RFI), inculpé dans le cadre d'une instruction pour "complicité d'atteinte à l'autorité de l'Etat".
moussa-kaka80.jpg
"Solidaires avec notre confrère, nous souhaitons commémorer ce centième jour de détention en lui adressant, une nouvelle fois, un message de soutien. Nous sommes toujours dans l'attente de la décision de la justice nigérienne, qui doit annoncer dans les semaines qui viennent si les écoutes téléphoniques qui ont servi à l'accuser sont légales ou non. Confiants dans l'issue de cette affaire, nous associons dans nos pensées Ibrahim Manzo Diallo, incarcéré à Agadez depuis le 9 octobre, dans le cadre d'une instruction similaire, et nous appelons à leur libération rapide", a déclaré l'organisation.

Moussa Kaka a été arrêté le 20 septembre 2007 et inculpé de "complicité de complot contre l’autorité de l’Etat". Il lui est reproché d’avoir, au cours de contacts téléphoniques réguliers avec un chef de la rébellion touareg du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ), fait preuve de "connivence" avec ce mouvement armé. Il risque la prison à vie. Fin novembre, le juge d'instruction en charge de l'affaire a décidé de déclarer illégales les écoutes téléphoniques versées au dossier, sur lesquelles l’accusation est fondée. Le procureur a fait appel de cette décision et la chambre d’accusation de la cour d’appel de Niamey doit désormais arbitrer l’affaire. Si cette dernière donnait raison à la défense de Moussa Kaka, celui-ci devrait être remis en liberté.

Ibrahim Manzo Diallo, directeur de publication du bimensuel privé Aïr Info, publié à Agadez (Nord), a été arrêté le 9 octobre 2007 et inculpé vingt jours plus tard "d’association de malfaiteurs" . Placé sous mandat de dépôt, il a été transféré à la prison civile d’Adagez. Son affaire est en cours d'instruction. Les autorités l'accusent d'avoir entretenu des rapports illégaux avec le MNJ, sur la base d'écoutes téléphoniques.

Deux journalistes français, Thomas Dandois et Pierre Creisson, en reportage au Niger pour la chaîne franco-allemande Arte, sont également incarcérés au Niger depuis le 17 décembre 2007. Ils ont été inculpés d'"atteinte à la sûreté de l’Etat" pour avoir tourné un "reportage illicite" sur le MNJ, selon le gouvernement. Ils étaient détenteurs d’un visa et d’une autorisation de tournage pour un reportage sur la grippe aviaire.

Source: RSF