Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Les Mauvais calculs de Déby :
 

zone-bombard--e.jpgLa logique de Deby c'est une crise internationale pour détourner l'opinion nationale de sa capitulation dans l'affaire Zoé et forcer les Européens à envoyer l'Eufor en jouant sur la sensibilisation de l'opinion internationale devant les images de la guerre.

Il accélère donc la tension avec le Soudan.

.

Dans la nuit de samedi, il a bombardé quelques positions au Darfour tuant des innocents et violant l'espace aérien soudanais.

Il vient de convoquer tous ses généraux pour «  passer le réveillon à Abéché ». Cela va être la soirée la plus sinistre de l'année mais on peut déjà prédire que tous les gradés ne répondront pas à l'appel. Deby est de moins en moins obéi, même dans sa famille.

Le monstre n'a pas les moyens d'attaquer la rébellion.

Ayant tué tous les officiers capables, ayant nommé officiers de haut rang ses courtisans, voire même son coiffeur promu colonel, il n'a plus l'encadrement nécessaire à une action d'envergure.

Il n'a plus de troupes. Son régime est si détesté que personne ne veut se battre pour lui.

Les enfants qu'on enrôle de force dans l'ANT ne peuvent que servir de chair à canon, pas de soldats véritables.

.

 Sur ZoomTchad et ensuite sur Lyadishtans, on a vu des vidéos des derniers combats.

Après avoir salué la bravoure des combattants et s'être incliné devant les morts, la leçon a en tirer est évidente.

D'abord il ne s'agit pas de combats mais d'une suite d'escarmouches qui ont duré deux jours au maximum. On voit une dizaine de jeunes gens qui ne savent pas courir sous la mitraille.

Ils n'ont pas de chefs visibles, ils avancent comme ne le feraient pas des recrues qui auraient 3 semaines d'entraînement.

Leur armement n'est pas sophistiqué, en particulier ils ne possèdent aucun équipement de communication et encore moins de matériel de guerre électronique.

Il semble qu'à un moment on voit tirer des pièces d'artillerie en même temps que des soldats courent dans tous les sens.

Mais enfin on n'agit pas ainsi. D'abord on fait un tir de barrage d'artillerie, ensuite on fait avancer l'infanterie.

Ce qu'on voit là, ce sont des amateurs !

Le pire est que les opposants businessmen devaient être particulièrement fiers de faire circuler ces images, sans même se rendre compte qu'elles révélaient au grand jour leur nullité.

Gros portefeuille, petite tête et cœur inexistant, pas de doute, ils sont bien des élèves de Deby.

.

Mais ces images nous renseignent par ricochet sur les capacités réelles du tyran.

Face à une opposition sans expertise militaire, non seulement il n'est pas capable de l'emporter mais il subit de lourdes pertes.

Deby peut évidemment tuer, c'est déjà trop, mais il ne peut plus remporter la victoire.

.

C'est là l'un des dilemmes de l'ANR. Nous sommes en mesure d'attaquer Deby à tout moment mais cela signifie des milliers de morts et de victimes. Nous ne voulons pas nous battre à grande échelle contre d'autres tchadiens.

Toute notre  tactique consiste à affaiblir le monstre par tous les moyens, il ne se passe pas de jour sans que nous ne lui infligions des blessures, et le moment venu frapper de manière chirurgicale.

Nous avons failli le capturer fin novembre et c'est pour se venger qu'il a fait enlever et assassiner le sultan de Guéréda et ses notables, qui n'ont pourtant rien à voir dans la guerre et qui étaient des intellectuels paisibles.

.

Comme tous les monstres en fin de règne, Deby ne connaît plus que la logique sanguinaire et despotique. Il n'est plus capable de réfléchir, il détruit parce que c'est sa seule jouissance.

Cependant il accumule les erreurs qui provoqueront sa perte.

.

Le peuple va finir par se révolter et balaiera le tyran dans sa juste colère.

Il faut juste une étincelle et, le monstre, dans sa folie va l'allumer.

Ainsi en provoquant le Soudan, il a tellement irrité ses anciens protecteurs ( n'oublions pas qu'ils étaient amis et que Deby les a trahis) qu'ils sont en train de forcer leurs marionnettes à attaquer Deby.

On va donc voir à nouveau les opposants businessmen s'agiter. Les escarmouches vont reprendre incessamment.

.

Une fois les hostilités reprises, qui peut dire ce qui va arriver ?

L'ANR sera la, attentive et réaliste. Elle prendre alors les mesures exigées par les circonstances.

.

 

ANR : Le Commandement

anr.tchad@g.mail.com