Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Pour la santé publique, rien n’égale la vaccination!

Une nouvelle étude américaine vient confirmer, chiffres à l’appui, que la vaccination universelle des nourrissons donne des résultats plus que satisfaisants en termes de santé publique. Les auteurs ont analysé le nombre de cas et les taux de mortalité de plusieurs maladies, enregistrées aux Etats-Unis avant 2005. Comme les oreillons, la diphtérie, la rougeole, la varicelle et la poliomyélite. Les auteurs ont ensuite comparé ces données à celles rapportées à partir de 2006, c’est-à-dire après l’instauration aux Etats-Unis de la vaccination obligatoire des nourrissons. 
Le résultat est sans appel. Dès la fin de l’année 2006, les cas de diphtérie ont chuté de 99%. Le même tableau positif a été constaté pour la rougeole (baisse de 99,9%),  la poliomyélite (100%), la rubéole (99,9%), et la varicelle (85%). Côté mortalité, les chiffres sont tout aussi impressionnants. En un an, le taux pour la varicelle a chuté de près de 82%. Un recul de 25,4% a également été observé pour les pneumococcies invasives.

 Le dernier point et non des moindre, concerne les hépatites A et B.  La première a vu son taux de mortalité chuté de 87% et la seconde de 80%. Une réalité qui devrait faire réfléchir les Français qui demeurent frileux –ils sont les seuls en Europe… - quant à la vaccination de leurs enfants contre l’hépatite B. La raison ? Une rumeur persistante sur la relation entre le vaccin et la survenue d’une sclérose en plaques. Une rumeur en plus… maintes fois démentie ! 

Source: destinationsante.com