Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

undefinedEntouré de son  Premier ministre, Kassiré Koumakoye, homme politique dangereux et du Président de l’Assemblée nationale, Nassour Guelendoussia, lui aussi, personnalité sournoise, Idriss Deby rend au jour le jour la vie pénible au peuple tchadien traumatisé tout au long de son existence au pouvoir.

 

En effet, tous ceux qui soutiennent Idriss Deby et son régime, contribuent à la radicalisation    de l’un des principaux régimes connu pour sa confiscation du pouvoir par les armes ici en Afrique noire. 

Ce régime entretient des rapports douteux avec la France au dépend des intérêts de ses populations pour le compte d’un seul homme et de son clan notamment Idriss Deby.

 

Le soutien de Paris à Ndjaména a étouffé toute résistance citoyenne  pacifique contre la personne de son protégé, le pouvoir français est inconditionnellement et aveuglement acquis à  Idriss Deby faisant fi au respect droits de l’homme souvent bâillonnés par de nombreuses pratiques ostentatoires et attentatoires aux libertés publiques dans le pays.

Ce qui explique naturellement l’instabilité permanente au Tchad, faute d’ouverture politique et démocratique, les citoyens sont contraints à recours aux armes pour raisonner un régime qui ne connaît que le langage des armes.

 

 

L’affaire Arche de Zoé, son arrangement, son règlement juridique et politique témoigne une fois de plus que le nouveau pouvoir Français reste indéniablement le dernier refuge des régimes totalitaires comme celui du Tchad, du Gabon, de la RCA et du Congo, ravalés par leurs peuples mais maintenus par les forces des armes par les cadres politiques de l’ancienne puissance colonisatrices qui se soucient peu de la démocratie dans ces pays.

 

La France  est   en contradictions avec ses propres valeurs prônées ici et là à travers  ses différents supports  médiatiques.

 

Les Tchadiens ne doivent pas laisser agir seul le parlementaire et opposant Ngarléjy Yorongar face aux faucons qui ont pris littéralement pris  en otage tout un peuple qui revendique ses droits civiques, politiques et socio-économiques.

 

A ce rythme où les choses avancent, le Tchad et son peuple risquent d’être pour longtemps assujettis à Idriss Deby soutenus par la France  et ses sbires qui continuent à se foutre de la République.

 

Pour rompre au galop  avec cette façon de gérer la République,  les gens sont forcement  appelés  un jour ou l’autre à se soulever contre ceux qui se défoulent sur les citoyens de la République.

 

Par Makaila Nguebla

tribunecoum