Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Tchad: Ahmat Lyadish apporte la réplique au discours à Mao d'Idriss Deby

Comme vous, en lisant le discours présidentiel, je me suis demandé qui a pu bien écrire des énormités pareilles. Non seulement que ce discours est est un tissu de mensonges qui ne trompera même pas un enfant de 4 ans, mais surtout, aucune information importante ou déterminante n'y émerge. Idriss Déby croit qu'il s'adresse à une bande d'énergumènes qui ignorent tout de la réalité tchadienne. Une bande de demeurés, qui ne lit pas, ne s'informe, ne refléchit pas, etc. Cela dit, quelque menues contradictions de bon sens méritent d'être opposées aux propos du PR.

1. "Je vais vous construire des routes, des immeubles, des hôpitaux". D'accord, mais les travaux envisagés ne sont ni plus ni moins qu'un moyen de détourner l'argent public. Comme toujours, les marchés de travaux publics seront confiés à quelques amis du régime qui livreront des ouvrages "clés en main" d'une minable qualité. Monsieur le Président, plusieurs rapports du CCSRP relèvent que les marchés de TP confiés aux entrepreneurs sont très mal exécutés. Exemple, un dispensaire près de Biltine. Coût de construction: 100 millions de Cfa. Valeur réelle estimée après livraison de l'ouvrage: 8 millions de Cfa. Où sont passés les 92 millions? Ils ont servi à construire une belle villa à celui qui a gagné le marché. Quel est l'état actuel dudit dispensaire? Le dispensaire en question s'est effondré depuis 2006. Monsieur le Président, n'aviez-vous pas déjà dit que vous ne saviez pas comment un fonctionnaire qui gagne à peine 100 milles Fcfa puisses possèder des villas de 100 millions Fcfa? Eh bien, c'est le genre de marché attribué dans une totale opacité qui rapporte gros à ces petits fontionnaires. Les gros fonctionnaires, eux, s'enrichissent dans la négociation des armes. Des "Men on fire", si j'ose dire.

2. "Certains opposants poursuivent des calculs matérialistes". Qui encourage cette stratégie propre aux Nordistes tchadiens? Vous avez vous-même encouragé la poursuite de ces calculs matérialistes. Des individus malintentionnés ne font qu'en profiter. Vous avez donné des millions à Moussa Médéla, Mahamat Garfa, Adoum Togoï, Mahamat Nour Abdelkérim, Aldjinédi. Vous proposez d'en donner autant sinon plus à Timan Erdimi, Mahamat Nouri, Ahmat Hassaballah Soubiane, etc. Pourtant, vous donnez l'impression de fermeté et de détermination. Finalement, dans cette stratégie de "calcul matérialiste", le peuple, que vous prétendez aimer, perd deux fois. Une première fois en tant que victime direct ou indirect des combats livrés contre votre gouvernement, et une seconde fois en tant que victime de votre lâcheté face à ceux que vous considérez comme vos ennemis. Vous rétribuez généreusement tous ceux qui tuent les Tchadiens.J'exagère? Non! Un vrai chef d'Etat aurait, dans ces cas, ordonné des procédures judiciaires contre ceux qui portent atteinte à la sûreté de l'Etat et qui sont reconnus comme tel, par vous et votre Gouvernement. Mais au lieu de cela, c'est plutôt les tapis rouges qui leur sont déroulés. Dans quel monde sommes-nous Monsieur le Président?

3. "Je m'engage à respecter tous les accords". Il faut arrêter de nous prendre pour des minus.

Sans façon!

Lyadish Ahmed