Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

 rebelles-2.jpg


Il est toujours compliqué de comprendre le présent si on ne connaît pas le passé.

Dans un endroit aussi compliqué que le Darfour, seule une solide culture historique peut permettre des analyses justes qui sont les bases indispensables pour trouver des solutions qui marchent.

Les créateurs de l’EUFOR sont des ignorants et des arrogants, leur démarche est donc vouée à l’échec, hélas cela va aussi provoquer des drames atroces dont ils devront être tenus pour responsables.

Pour faire comprendre la complexité des problèmes, prenons un exemple récent.

Ce matin, Khalil Ibrahim, un illustre inconnu, a connu son heure de gloire car il a accusé sur RFI, la rébellion tchadienne de rouler pour le Darfour. La confusion mentale de l’individu étant totale, on croit avoir compris qu’il accusait l’opposition de vouloir un Darfour indépendant.

S’agissant de l’ANR, porte drapeau de l’opposition patriote et démocratique, ce genre d’accusation est ridicule. Toutefois ce genre de mensonges ne se contente pas d’ajouter la confusion à la confusion, il a un certain écho pour des raisons historiques.

.

Khalil Ibrahim, leader d’un groupuscule dissident du JEM, est un zaghawa kobe, groupe ethnique auquel appartient Deby, majoritairement situé au Tchad mais présent aussi au Darfour. Ce fut un supporter fervent du Front National Islamique d’Hassan El Tourabi. Après la chute de ce mouvement, Khalil a fait partie du réseau dormant des islamistes  radicaux qui ont tenté d’imposer la charia la plus dure à leur pays.

Il est intéressant de noter que l’une des raisons évoquées par les Français pour stopper le FUC était la présence de ces radicaux dans les rangs de la rébellion.

L’ANR a eu en mains les documents secrets et les brochures que distribuaient ces extrémistes, il s’agissait ni plus ni moins de transformer le Tchad en république islamique. 

Le chef de cette tendance s’est depuis rallié à Deby et les Français protégent donc depuis celui qu’ils combattaient !

.

Mais revenons en à Khalil, d’après son collègue Ahmat Tugod, autre leader du MJE, « Khalil n’est même pas un leader politique de seconde zone, toute sa vie il a essayé d’obtenir un poste à Khartoum ».

C’est alors, évidemment attiré par tout ce qui est pourri que Deby entre en scène.

Les zaghawas étant devenus majoritaire au MJE, Deby en devient le principal bailleur de fonds et va les utiliser comme milice.

Le problème est que le monstre change constamment de politique et d’alliances.

Le MJE va donc combattre les Soudanais, combattre Nour puis collaborer avec lui. aider, torpiller puis aider les différents accords sur le Darfour.

Ainsi Deby a  saboté la réunion de Tripoli sur le Darfour en empêchant les responsables de deux principaux mouvements (MJE et MLS) de faire le déplacement de Tripoli.

Etant en contact permanent par l’intermédiaire de Timan Deby avec Dr Khalil, le chef du MJE, il l’a fermement de se rendre à Tripoli.

Quant au chef du MLS, il a été retenu à N’Djaména jusqu’à la fin de la réunion avant d’être expulsé du Tchad, l’empêchant ainsi de regagner ses troupes au Darfour par le Tchad.

Bien entendu les brouilles entre Deby et Khalil sont nombreuses. Le tyran a essayé plusieurs fois de supprimer Khalil qu’il trouvait indocile.

Récemment le MJE a été utilisé comme force de combats contre l’opposition mais cela n’empêche pas cette milice de s’attaquer aussi à Khartoum.

On perd son temps a essayer de comprendre la logique de ce groupe, il n’en a pas et n’est agité que par la volonté de profiter au maximum des largesses plus ou moins grandes de Deby. La logique débyque c’est celle du mal, du vol et du meurtre, elle touche à sa fin car le peuple n’en veut plus.

Le monstre est aux abois, son discours pour l’Aïd était un modèle de mensonges et d’hypocrisie.

Il n’existe pas de plus grand diviseur que Deby, il passe son temps a opposer les uns et les autres, il a tellement volé, menti et tué que seule une infime minorité profite goulûment des avantages du pouvoir. Quand le tyran appelle les tchadiens à s’unir contre la rébellion, le peuple l’a compris dans l’autre sens.

En réalité, c’est tout le peuple tchadien qui est en train de s’unir pour chasser Deby.

Tout le monde le sent, tout le monde le sait, les semaines à venir vont être cruciales pour notre avenir.

Tchadiennes, Tchadiens, levez vous et rejoignez l’ANR, le parti du renouveau !

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com