Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nomination à la tête de la Banque de l'Habitat du Tchad- Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh est désormais le Directeur Général de la Banque de l'Habitat du pays // Lettre ouverte sur le Tchad - La communauté internationale se trompe en considérant le présdent Idriss Deby comme gage d'une stabilité sous-régionale face aux menaces terroristes//

Géo-localisation

Publié par Makaila

 s--gol--ne-3.jpgSégolène Royal a condamné à nouveau la visite officielle de Mouammar Kadhafi en France et reproché à Nicolas Sarkozy de vendre des armes à des dictatures sans consulter la représentation nationale

"La France est un pays qui parle au reste du monde en matière de droits, de libertés, de protection de la personne humaine et aujourd'hui, en recevant Kadhafi, je crois que ces droits fondamentaux sont bafoués", a déclaré l'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle.

Pour Ségolène Royal, la France doit cesser de faire cavalier seul en Europe et doit donc "se concerter aussi avec les autres pays européens" avant de vendre des armes à un pays comme la Libye.

"Il y a un déficit démocratique parce que Nicolas Sarkozy prend tout seul des décisions qui sont contraires à l'intérêt de la France", a-t-elle dit.

"Sans débat démocratique, sans consulter les Français, sans débat parlementaire, il vend des armes à des pays qui sont des dictatures", a-t-elle ajouté.

Ségolène Royal s'exprimait lors d'une manifestation autour d'une "Tente de la paix" organisée devant l'Ecole militaire à Paris pour inciter la France à être plus ferme sur la question des droits de l'homme, au deuxième jour de la visite du colonel Kadhafi.

Les organisateurs, notamment Reporters sans frontières (RSF), SOS Racisme et l'Union des étudiants juifs de France n'ont pas eu l'autorisation de monter la tente à cause de l'interdiction de manifester décrétée pendant la visite du numéro 1 libyen.

En conséquence, une trentaine de manifestants se sont installés à l'intérieur de cette petite tente pour la faire tenir.

Gérard Bon et Brian Rohan