Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

Communiqué de presse de l'A.N.R

Les loups se sont dévorés entre eux. C’était prévisible et, hélas, nécessaire. Les voilà maintenant profondément affaiblis. 

Avec un peu de recul, essayons d’avoir une analyse lucide.

Certes certains combats ont été farouches mais on n’a pas assisté à une véritable bataille.

Les forces en jeu ont été assez limitées et aucun engagement sérieux n’a dépassé deux jours, le reste a consisté en des escarmouches.

Pourtant les conséquences de ces combats sont lourdes de sens.

.

Les opposants businessmen sont désormais en très mauvaise posture. Ils ont réussi à faire parler d’eux, en faisant fi de la vie de leurs hommes, mais ils n’ont pas été capables de lancer une action d’envergure. Aujourd’hui ils pansent leurs plaies et il est probable qu’ils ne représentent plus grand chose.

Deby, en position de grande supériorité numérique, très avantagé en matériel et aidé par une puissance étrangère a été aussi incapable de remporter une bataille décisive.

Alors qu’il ne pensait devoir faire face qu’a ses anciens serviteurs, il a échappé trois fois à la capture par l’ANR. La dernière fois, ce fut aux alentours d’Hamia. Il a du la vie sauve au sacrifice de ses plus proches gardes du corps et il a perdu son aide de camp. C’est dire  comme cela a été chaud pour lui !

.

Deby est présentement au Portugal afin d’obtenir la mise en place rapide de l’EUFOR en qui il voit sa seule chance de salut. Comme seules 23 personnes sont, à ce jour, membres de cette milice internationale, le tyran a du souci à se faire.

C’est pourquoi,  prévoyant, il a aussi emporté quelques brassées de millions de dollars afin de faire quelques achats immobiliers, il tient à bien vivre s’il est finalement chassé.

.

De tout cela les Tchadiens en ont marre, ils nous le font savoir de toutes les manières possibles.

Le peuple veut vivre en paix, dans une démocratie paisible ou le respect des biens et des personnes est assuré. Il ne supporte plus la voyoucratie debyque et rejette pareillement les anciens dignitaires qui ne veulent que remplacer Deby, pour bénéficier à leur tour du pouvoir et de l’argent.

.

Patiemment et résolument l’ANR et ses alliés bâtissent une alternative.

Nous nous organisons sur le terrain, loin des ego destructeurs des chefs de bande.

Nous examinons quel sera le cheminement qui permettra de rendre le pouvoir au peuple après une période de transition.

Sans doute faudra t’il trouver une personnalité morale indiscutable qui dirigera ce processus. Cette personnalité devra s’engager à ne pas se présenter à l’élection présidentielle. Ainsi, elle ne pourra être suspectée de partialité.

.

Cependant la question préalable à tout cela, c’est le départ de Deby.

Depuis de très longues années, tous ceux qui font profession de le chasser ont échoué.

C’est bien la preuve qu’ils en sont incapables.

Quelle que soit la médiatisation dont ils ont fait l’objet, quels que soient les moyens, souvent considérables, dont ils ont disposé, ils ont fini par jeter l’éponge, ou pire, par se laisser acheter.

.

L’ANR, nous le répétons, vit comme le peuple, c’est à dire humblement. Nous n’avons pas les formidables moyens des prédateurs qui ont servi Deby ou qui sont au service des puissances étrangères.

Nous avons cependant bien plus : l’amour de notre pays et un idéal.

C’est pourquoi l’ANR ne cesse de voir son soutien monter dans le peuple.

Cette confiance, c’est la force irrésistible qui nous porte.

Avec elle, nous allons chasser Deby.

.

Tchadiennes, Tchadiens, ayez confiance et rejoignez l’ANR, le parti du renouveau !

.

ANR : Le Commandement

anr.tchad@gmail.com