Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila

20 septembre au 20 novembre 2007,  M.Moussa Kaka, correspondant au Niger de Radio France Internationale(RFI)  entame ses 60emes jours de détention, inculpé par les autorités nigériennes de « complicité d’atteinte à l’autorité de l’Etat ».

 

La Direction Générale d’Alwihda info s’insurge contre cette  arrestation prolongée de M. Moussa Kaka  et la qualifie d’arbitraire, dans la mesure où les chefs d’inculpations retenus à son encontre   ne doivent  en aucun cas faire  l’objet  d’un tel acharnement des autorités nigériennes dans un pays comme le Niger connu pour son avancée démocratique.

 

Nous rappelons aux autorités nigériennes que depuis l’arrestation de M. Moussa Kaka, des journalistes ont été arrêtés au Sénégal puis relâchés à moins d’une semaine, même s’ils sont reprochés d’avoir porté atteinte à l’honneur du  Président de la République.

 

Le Niger est signataire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) et de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples(CADHP), lesquelles  garantissent dans leurs articles 19 et 9 à toute personne la libre opinion et diffusion d’informations.

 

La Direction Générale d’Alwihda estime donc que la profession  de journaliste devient de plus en plus difficile et en péril dans la plupart de pays africains, suscite une réelle  inquiétude chez ceux qui en ont fait leur métier.

 

 Nombreux sont les exemples qui illustrent les menaces pesant sur la liberté de la presse et d’expression, sur ceux à qui reviennent le droit et le devoir d’informer l’opinion publique.

 

Si les autorités africaines en général  et en particulier nigériennes veulent réellement jouer selon les règles de l’art et du  jeu démocratique ; elles ne doivent pas donc transgresser celles-ci, mais plutôt réserver une place d’honneur aux journalistes et hommes d’opinion qui contribuent à l’enracinement de cette culture dans les mentalités de nos populations.

 

A cet effet, la  Direction Générale d’Alwihda info :

 

- demande la libération immédiate et sans condition de M. Moussa Kaka ;

 

- en appelle au Président Tandja Mamadou d’intervenir personnellement pour autoriser la libération du journaliste comme l’a fait le Président Me Abdoulaye Wade pour la  mise en liberté à sa demande des journalistes Sénégalais ;

 

- et enfin, invite à la mobilisation générale toutes les forces démocratiques nigériennes et africaines pour exiger la libération sans délai du correspondant de Radio France Internationale.

-          

Fait le 21 novembre 2007

Pour la Direction Générale d’Alwihda

M. Makaila Nguebla

Tel : 00 221 77 617 31 47