Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

fitima.jpg

Enfance handicapée: Fitima s’offre un siège à la hauteur de ses ambitions

 

La Fondation internationale Tierno et Mariam (Fitima) a soufflé ses 10 bougies samedi 21 septembre dernier à Ouagadougou au Burkina Faso. Placé sous le parrainage de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Rock Marc Christian Kaboré, le 10e anniversaire de Fitima a été une occasion pour elle de marquer une pause récréative, faire le bilan et de se projeter dans l’avenir.

Placé sous le thème de «l’Engagement continu pour l’intégration des personnes en situation de handicap a travers une prise en charge pluridisciplinaire», ce 10ème anniversaire de Fitima est, selon sa présidente, Hawa Barry Dramé, l’âge de la maturité. Il faut donc marquer un arrêt, faire le bilan afin de mieux préparer l’avenir. «La route a été certes semée d’embûches et de difficultés de tous ordres, mais elle a été aussi parsemée de petites joies quotidiennes et de grandes satisfactions», dira-elle devant le parterre d’invités à la cérémonie d’inauguration du nouveau siège du centre sise à Ouaga 2000. Inauguration précédée de deux jours d’activités sportives et de rencontres.  
 
Du petit centre de rééducation ouvert au début de l’année 2004 au quartier Bilbalgho avec deux personnes, Fitima a grandi et compte aujourd’hui quatre entités (Fitima Burkina, Fitima Conakry, Fitima Europe et Fitima Suisse), 22 permanents, des vacataires et bénévoles et surtout plus de 150 enfants pris en charge annuellement.
 
Ce qui fait dire au parrain, que «l’inauguration de ce centre permettra à Fitima de mieux accompagner ses patients en leur permettant d’accéder aux soins médicaux, à l’éducation et luttant contre leur marginalisation». Même son de cloche du côté des parents des enfants pris en charge par le centre. Selon leur représentant, Abdoulaye Haddo, c’est une fierté aujourd’hui que Fitima ait un siège digne du nom. Abdoulaye Haddo a également profité de l’occasion pour lancer un appel aux bonnes volontés pour l’acquisition de bus pour le transport des enfants.
 
En reconnaissance à Odile Bonkoungou, ex ministre de l’Enseignement de base, pour sa contribution à la réalisation du bâtiment, celui-ci a été dédié au ministère de l’Enseignement national et de l’alphabétisation et porte donc le nom de bâtiment (Mena). De même, certains membres de la fondation ont reçu des certificats de reconnaissance, pour leur dévouement.

 

Source: http://fasozine.com/index.php/actualite/10823-enfance-handicapee-fitima-s-offre-un-siege-a-la-hauteur-de-ses-ambitions