Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Les diplômés en instance d'intégration menacent de mener des actions d'envergures au Tchad
 
PLATEFORME DES DIPLOMES EN INSTANCE D’INTEGRATION A LA FONCTION PUBLIQUE
COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001/2020
 
Face à l’épineux problème d’accès aux emplois public et privé au Tchad, le Président de la République, lors de la présentation de ses vœux de l’an 2020 à la nation tchadienne, a promis l’intégration de 20 000 diplômés sans emploi à la fonction publique pour cette année 2020. Laquelle intégration prendra en compte tous les diplômés sans discrimination aucune. Pour ce faire, en juin dernier, le Président de la République a pris un Décret pour nommer les membres de la commission spéciale pour ce recrutement. De même, plusieurs critères ont été élaborés dans le souci de créer une condition d’opportunité de chance et d’égalité à tous les jeunes. Un des critères indispensables de ce recrutement est celui de faire intégrer tous ceux qui ont des anciens dossiers informatisés aux archives de la fonction publique. C’est -à-dire, des dossiers en instance d’intégration ayant mis des années.
A ce jour, moins de 6 000 diplômés ont été recrutés officiellement, malgré que nous sommes à 10 jours de la fin de l’année.
A travers ces faits dûment constatés, La Plateforme des Diplômés en Instance d’Intégration à la Fonction Publique exige avec la dernière énergie à la commission spéciale de recruter les 14 000 diplômés restants et condamne la manière dont se déroule ce recrutement caractérisé par la discrimination, la corruption, le clanisme, l’ethnocentrisme, la lenteur et la dérive politique de la commission spéciale de recrutement à l’encontre de certains diplômés sans emploi du fait de leur appartenance géographique et/ou politique. De surcroit, la commission spéciale et la cellule technique d’appui foulent allégrement au pied les critères de recrutement et restent complices en recrutant des personnes ayant des diplômes douteux.
Pour ce faire, La Plateforme, au cours de son Assemblée Générale, a décidé d’accorder un délai de 72 heures à la commission spéciale de nous satisfaire et dans le cas échéant, elle entend organiser plusieurs actions notamment celles des marches pacifiques de tous les Diplômés sans emploi sur toute l’étendue du territoire national prévues aux dates du 29, 30 et 31 décembre 2020 pour revendiquer ce qui lui revient de droit.
Elle appelle tous les jeunes diplômés sans emploi de rester mobilisés et vigilants car cette cause est non seulement légale, mais également légitime.
Les points de départ et les destinations de ces marches seront communiqués ultérieurement.
Coordinateurs :
Collectif des Techniciens de Biologie Médicale et de la Pharmacie en Instance d’Intégration
AIME AISSADJI BONA
Cercle des Diplômés du Troisième Cycle du Tchad (CEDIT)
ADISSOU DIBAM
Comité des Lauréats Tchadiens Diplômés des Ecoles Professionnelles sous régionale et Inter-Etats
DJITEBAYE ALAIN
Collectif des Lauréats du Département de Philosophie en Instance d’Intégration
DOUNIA PLATOU
Contacts : 62 27 27 11 ; 62 20 80 33 ; 66 38 64 40 ; 66 19 96 40