Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad-France-Suite à la révélation faite sur le cas du Pr IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise interpelle Jean-Yves Le Drian //

Archives

Publié par Mak

Suspicion au CNDP à cause du décès de Kram Ali Abel
Le rapporteur adjoint du Cadre National du Dialogue Politique (CNDP), Kram Ali Abel a tiré sa révérence le lundi 26 octobre dernier des suites d'une crise alors qu'il revenait d'une mission officielle. Il a été examiné à l'hôpital de Bongor qu'il ne soit envoyé à N'Djamena pour les soins appropriés. Malheureusement, quelques jours plus tard, il a rendu l'âme.
Au CNDP tout comme dans la classe politique, Kram Ali Abel est décrit comme un homme affable, travailleur mais surtout un homme de consensus. Il s'est clairement positionné comme membre de la majorité présidentielle sans pour autant mépriser l'opposition. Contrairement à certains pseudo-opposants qui travaillent en réalité pour la majorité, le rapporteur adjoint du CNDP ne cultive pas cette hypocrisie.
Depuis son décès, il y a une suspicion généralisée au CNDP. Certains chefs de partis accusent Alladoum Djarma Balthazar d'avoir quelque chose à voir avec cette disparition. Alors que Kram se trouvait à l'hôpital, Balthazar est venu annoncer sa mort il y a 4 jours. Les autres chefs de parti lui ont fait comprendre que son collaborateur est sous soins intensifs. Personne ne comprenait pourquoi preciter la mort de Kram. En tout cas, quelques jours après avoir annoncé par anticipation son décès, cela est arrivé effectivement. Depuis hier, il règne un climat de suspicion au CNDP. Des langues se délient et disent que Balthazar n'a jamais pris Kram en estime parce que ce dernier refusait de s'associer à ses combines. Connu pour être un malfaiteur, Balthazar qui ne cesse de se promener chez les marabouts de Goundi, Leré, Koudalwa aura de sérieuses difficultés à expliquer l'annonce par anticipation de la mort du rapporteur adjoint du CNDP. La mort de Kram vient s'ajouter à celle de Nadji Madou, un homme généreux que Balthazar a combattu de toutes ses forces.
Correspondance particulière