Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

LAC TCHAD : LES AUTORITÉS SOUHAITENT ABANDONNER SON INSCRIPTION AU PATRIMOINE DE L’UNESCO AU PROFIT DU PÉTROLE

Selon une information révélée par le journal The Guardian, le Tchad s'apprêterait à renoncer à son inscription au Patrimoine mondial de l'Unesco afin de ne pas fermer la porte à de possibles explorations pétrolières et minières. Le lac Tchad, qui se situe aux confins de trois autres pays, le Niger, le Nigeria et le Cameroun, est le théâtre d'une crise humanitaire qui mêle changement climatique, terrorisme et famine.

Entre une inscription au Patrimoine mondial qui sanctuariserait le site et les recettes promises par l’industrie pétrolière, les autorités tchadiennes ont fait leur choix : ce sera le pétrole. Alors que les quatre pays limitrophes du lac Tchad (Tchad, Cameroun, Niger, Nigéria) avaient entamé un processus d’inscription auprès de l’Unesco, le ministre du Tourisme et de la Culture du Tchad a écrit à l’organisme pour "reporter la demande afin d'explorer les opportunités pétrolières et minières dans la région", selon une information exclusive révélée la semaine dernière par le Guardian.

La lettre que s’est procurée le journal britannique indique que le gouvernement tchadien "a signé des accords de partage de production avec certaines compagnies pétrolières dont les blocs attribués affectent la superficie du bien proposé pour inscription". La nature des accords et l'identité des entreprises pétrolières n'ont pas été rendues publiques. Le report doit permettre de redéfinir la carte afin d’éviter toute interférence entre les deux projets.

Profonde crise humanitaire

L’objectif de l’inscription d’un site sur la liste du Patrimoine mondial est d’en assurer sa conservation. Les sites peuvent également recevoir une aide financière pour des projets de conservation et tirer des avantages économiques de la labellisation en développant le tourisme. À ce stade, la question de savoir si le site mérite l'inscription sur la liste du patrimoine mondial n'est pas encore été déterminée. Mais si le Tchad décide d'aller de l'avant avec l'exploitation pétrolière, le processus devra être annulé dans son ensemble, a déclaré l'Unesco.

"Nous avons travaillé deux ans pour mettre en place l'application et nous n'avions jamais entendu parler de cela auparavant", explique Alice Biada du ministère des Arts et de la Culture du Cameroun au Guardian. "Nous ne pouvons pas abandonner ce processus, nous le devons aux générations futures", a également réagi Hamissou Halilou Malam Garba, directeur adjoint de la faune, de la chasse, des parcs et des réserves au Niger.

Le lac Tchad est le théâtre d’une profonde crise humanitaire qui mêle changement climatique, terrorisme et insécurité alimentaire. Environ 45 millions de personnes vivent de ses ressources. Sa superficie avait diminué de 95 % au début des années 2000 par rapport aux années 70 en raison de la sécheresse. cela avait d'ailleurs facilité le contrôle de la région par le groupe terroriste Boko Haram. Désormais, plusieurs experts affirment que la taille du lac augmente de nouveau. Une raison supplémentaire d’accroître les efforts pour le protéger…

Concepcion Alvarez @conce1

Source: https://www.novethic.fr/actualite/environnement/biodiversite/isr-rse/lac-tchad-les-autorites-souhaitent-abandonner-l-inscription-au-patrimoine-de-l-unesco-au-profit-de-l-exploration-petroliere-149048.html