Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

UN HORS LA LOI AU CNCJT

Un hors la loi du nom de Charfadine Nassour Tidoue prend en otage le Conseil Consultatif des Jeunes du TCHAD (C.NC.J. T) de force pour représenter la jeunesse tchadienne.
Ce Charfadine Nassour se croit tout puissant et permis au Tchad comme il a déjà pris les concessions de Moukhtar MIHEDI et de Chidey en allant encore plus loin pour dire que le bâtiment du CINEMA NORMANDIE l’appartenait également. Vraiment le ridicule ne tue pas au Tchad sinon comment comprendre qu’un Monsieur qui traine un passif très lourd comme Charfadine peut se permettre de représenter les jeunes Tchadiens ?
Malgré toutes les démarches entreprises, Charfadine continue en toute illégalité d’agir au nom du (C.NC.J. T), c’est pourquoi le bureau exécutif du CNCJT va saisir dans les prochains jours les autorités judiciaires pour entrer dans son droit en toute légalité.
Nous demandons aux autorités de ne plus reconnaître ce Monsieur et la jeunesse tchadienne prendra toutes les mesures légales pour traduire toute autre personne qui se proclame de diriger le Conseil des jeunes tchadiens.